Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Donner vie aux connaissances scientifiques

Eclairages, sur les personnalités et sujets scientifiques

Coup de projecteur sur des personnalités scientifiques ou sur des projets, des technologies et des produits innovants issus de recherches menées dans les laboratoires.


  • Publié le 05/09/2017
    Assurer la fiabilité du réseau électrique en anticipant les pannes et en facilitant l’entretien des lignes, tel est l’objectif de Translocator, un système de maintenance préventive mis au point à GIPSA-lab. Une start-up est en incubation à Linksium.
  • Publié le 19/06/2017
    Avec le soutien de Linksium, le LEGI (Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels co-piloté par Grenoble INP) a imaginé une éolienne flottante au design innovant. A la fois efficace, robuste et relativement peu coûteuse, elle sera produite par une future start-up : Owlwind. S’il était pleinement exploité, le potentiel éolien offshore flottant français permettrait de remplacer 40 réacteurs nucléaires.
  • Publié le 23/02/2017
    Pour EDF, le Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie, co-piloté par Grenoble INP, a développé un détecteur de neutrons capable de mesurer la quantité d’eau présente dans la couche de neige.
  • Publié le 06/01/2017
    Dans le cadre du projet ANR MobiDiC, le LEPMI* participe à la conception d’une électrode destinée à valoriser le borohydrure de sodium dans les piles à combustibles (PAC) alcalines.
  • Publié le 24/11/2016
    Voter, c’est exprimer une préférence individuelle, pour aboutir à une décision collective. Pour la plupart d’entre nous, cela se traduit par le fait de mettre un bulletin dans une urne. Mais peu savent que la « théorie du vote » est une discipline à part entière à l’interface des mathématiques et des sciences sociales. Au Laboratoire d’Informatique de Grenoble (LIG), une petite équipe planche sur ces thématiques.
  • Publié le 17/10/2016
    Alors que les données de circulation disponibles ne cessent de se multiplier, les outils actuels ne permettent pas de les exploiter pleinement pour la gestion du trafic. Cela devrait bientôt être possible, grâce à la théorie des réseaux sans échelle.
  • Publié le 05/09/2016
    Améliorer la précision des images obtenues par IRM, c’est l’objectif de la technique des champs magnétiques cyclés, développée dans le cadre du projet européen IDentIFY auquel participent notamment le G2Elab, le CEA-Leti, le CEA-Inac et l’Inserm de Grenoble.
  • Publié le 12/07/2016
    Les batteries lithium-ion atteignent aujourd’hui leurs limites, notamment en termes de performances. Quelles sont les perspectives de progrès, et quels systèmes électrochimiques pourraient les concurrencer ?
  • Publié le 24/06/2016
    Pour électrifier les zones rurales dans les pays émergents, des élèves-ingénieurs de Grenoble INP – Ense³ ont mis au point une micro-turbine hydraulique à monter soi-même, avec des matériaux de récupération. Un projet écologique et solidaire.
  • Publié le 30/05/2016
    Après quatre années d’expérimentations, les résultats du projet de réseau électrique intelligent GreenLys sont plus qu’encourageants. Le dispositif pourrait d’ailleurs servir de modèles pour d’autres villes. Un succès auquel Grenoble INP a largement contribué par le biais du laboratoire G2ELab.
  • Publié le 30/09/2016
    Proposer des biocapteurs faciles à utiliser et relativement peu coûteux, c’est le pari osé de Céline Ternon, enseignante à Grenoble INP – Phelma et chercheuse au LTM et au LMGP. La scientifique, qui étudie les réseaux de nanofils semiconducteurs, est convaincue de leur potentiel dans le domaine du diagnostic.
  • Publié le 25/03/2016
    Baisser le coût des énergies renouvelables est une étape indispensable vers la transition énergétique. Rogelio Lozano, diplômé de Centrale Paris et docteur de Grenoble INP, travaille depuis 5 ans sur un concept d'éolienne original, plus économique que les éoliennes actuelles.
  • Publié le 08/02/2016
    Découvrir l’histoire des bâtiments ou les horaires d’ouverture des musées environnants juste en les pointant avec l’appareil photo de votre smartphone? Cela sera bientôt possible, grâce à une application tout droit sortie de l’imagination de deux jeunes diplômés de Grenoble INP - Ensimag.
  • Publié le 02/02/2016
    Seriez-vous prêt à vous jeter dans le vide suspendu à un élastique, lui-même accroché à deux annuaires dont les pages ont été entremêlées une à une ? Certainement non. Et pourtant, vous ne risqueriez (presque) rien !
  • Publié le 17/05/2016
    Les mathématiques permettent de percer les secrets des phénomènes naturels les plus complexes. Des chercheurs du LJK les utilisent pour modéliser la dynamique de la banquise en « zone de glace marginale », et prévoir son impact sur le climat.
  • Publié le 17/05/2016
    Olivier Dangles, intervenant dans le MOOC « Des rivières et des Hommes » coordonné par Grenoble INP, étudie depuis 10 ans les ruisseaux glaciaires des hauts plateaux andins.
  • Publié le 29/09/2015
    Remplacer les os fracturés ou lésés par des prothèses de titane c’est bien, mais pouvoir les réparer, ça serait mieux ! Cela pourrait être bientôt possible grâce aux travaux de l’équipe de Catherine Picart, du Laboratoire des matériaux et du génie physique (LMGP), qui sont issus des avancées des projets BIOMIM et OSCODI soutenus par l’European Research Council (ERC) en 2010 et 2013.
  • Publié le 02/02/2016
    Un prototype de ballon captif pour le débardage a été présenté à la dernière Fête de la forêt de montagne par FCBA. Grenoble INP – Ense3 et le GIPSA-lab ont contribué au projet Debal+ par le biais d’un projet industriel.
  • Publié le 13/05/2015
    Les électrodes des futures batteries lithium-ion seront-elles constituées de cellulose ? C’est en tout cas ce que laisse présager le projet soutenu par Davide Beneventi, chercheur CNRS au laboratoire LGP2 rattaché à Grenoble INP - Pagora, dans le cadre des projets AGIR de l’Université Grenoble Alpes.
  • Publié le 13/05/2015
    Susan Krumdieck est professeur à l’université de Canterbury en Nouvelle-Zélande. Elle vient de passer deux mois au SIMAP en tant que professeur invité.

Rédigé par Xavier Oster

mise à jour le 29 mai 2015

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus