Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche et valorisation > Valorisation > DicoValo

Levée de fonds

Mis à jour le 13 mai 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Une levée de fonds prend la forme d'une prise de participation au capital d’une entreprise, en contrepartie d'un apport en numéraire par un investisseur. Elle permet à l’entreprise d’assurer sa croissance en investissant, par exemple, dans l’achat de matériels ou le recrutement de personnels. Elle concerne des entreprises non cotées. Elle peut être minoritaire ou majoritaire.

5b2b677ae694aa2b1a368e99.jpg

5b2b677ae694aa2b1a368e99.jpg

Le financement par levée de fonds peut intervenir à différentes étapes de la vie de l'entreprise : à sa création, pendant sa croissance, à son introduction en bourse ou encore lors d'un changement de propriétaire apportant des fonds afin, par exemple, de développer l’entreprise.
Lors d’une levée de fonds, la valeur de la société est évaluée et négociée. Ainsi, les investisseurs entrants payeront chaque part au prix actuel et non initial, appelé nominal, de la société. La différence entre les valeurs courante et nominale (tour précédent) s’appelle la prime d’émission.

Pour les start-up innovantes et technologiques, l’accès aux prêts bancaires est difficile dans la mesure où elles n’ont pas de chiffre d’affaire consolidé : ces start-up sont à risques pour les banques. Aussi, font-elles appel à des investisseurs pour obtenir des fonds : c’est la levée de fonds. Comme elles sont considérées à fort potentiel de développement, ces start-up offrent potentiellement un retour sur investissement important et attirent donc les investisseurs.

Le montant de la levée de fonds et le type d'investisseur dépendent de la maturité de l'entreprise comme le présente le graphe ci-dessous :



A la création de la société, les premiers apports des fondateurs constituent le capital dit "nominal". Les fondateurs sont les créateurs, éventuellement des associés de la première heure, et des sociétés prenant des parts au nominal, comme par exemple la filiale INPG Entreprise SA.

Puis interviennent les fonds d'amorçage et/ou les Business Angels (BA) qui investissent au premier tour de table. C’est le premier apport en capital dans une entreprise après sa création. Pour cette première levée de fonds, la valeur de l'entreprise devra être évaluée afin de déterminer la répartition du capital augmentée entre les premiers fondateurs et les nouveaux entrants au titre de leur apport des fonds d'amorçage. Les BA sont des personnes physiques qui investissent leur argent personnel et mettent leur expertise et leur réseau bénévolement au service des entreprises dans lesquelles ils investissent. Les tickets moyens de ce premier tour se situent entre 150 et 800 k€.


Ensuite interviennent les fonds de capital-risque et de capital développement. Ces deux types de fonds d’investissement sélectionnent des sociétés sur plusieurs critères. Ils sont pour la majorité spécialisés par domaine d’activité et par stade de maturité.
Les capitaux risqueurs interviennent lorsque la société n’a pas encore atteint sa maturité en termes de chiffre d’affaire par rapport à sa capacité à conquérir des parts de marché supplémentaires dans son domaine d’activité. Les fonds de capital-risque investissent entre 2 et 10 M€. Le capital développement finance des entreprises matures, créées depuis plusieurs années avec de fortes perspectives de croissance. Ils investissent des montants supérieurs à 5 M€. La levée de fonds peut notamment permettre le rachat de concurrents afin d’augmenter ses parts de marché ou de financer son introduction en bourse permettant alors sa cotation sur le marché boursier pour continuer à se financer.
Toutes ces opérations nécessitent des besoins en financement élevés.

Vous souhaitez créer votre start-up et vous avez des questions sur son financement ?

Contactez Henri-Marc Michaud, Président du directoire d’INPG ENTREPRISE SA


Rédigé par Henri-Marc Michaud, Isabelle Chéry et Gaëlle Calvary

 

Exemple de levée de fonds

La start-up MagIA Diagnostics, a levé 1 M€ afin de développer une nouvelle génération d’analyses de sang qui va simplifier le dépistage de maladies infectieuses. C’est une innovation de rupture née du croisement du micro-magnétisme et de la biologie.
La start-up MagIA Diagnostics est issue de la valorisation d’un portefeuille d’actifs de propriété industrielle détenue par les établissements publics grenoblois, dont Grenoble INP.

Bravo à toute l’équipe !
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 13 mai 2019

DicoValo : abécédaire recherche et valorisation

La valorisation en quelques chiffres

  • Trophées CURIE : finaliste en 2016 ; lauréat en 2017
  • 300 actifs de propriété intellectuelle dont 50% en mandat Grenoble INP
  • Brevets valorisés à 90%
  • Forte dynamique dans la SATT avec 30% des projets portés par Grenoble INP

Contact de la DRIVE

Univ. Grenoble Alpes