Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques
Grenoble INP Institut d'ingénierie et de management

Grenoble Institute of Engineering and Management
Donner vie aux connaissances scientifiques
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche et valorisation

PRIM3D-X, un équipement sans précédent

Publié le 3 juillet 2020
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Une plateforme unique de visualisation 3D et d’analyse des milieux complexes par rayons X pourrait bientôt voir le jour à Grenoble grâce à un financement ANR* dans le cadre des Equipex+.

avalanche grenoble inp

avalanche grenoble inp

Au sein de la halle PEI** sera peut-être bientôt hébergée la Plateforme Multidisciplinaire d'Imagerie Rapide 3D par rayons X (PRIM3D-X). Sa création, demandée par un consortium de laboratoires (20 unités à Grenoble, Lyon, Paris, Clermont-Ferrand, Avignon, Montpellier et Marseille) dans le cadre du dernier appel à projets Equipex+, vise à combler un manque parmi les techniques et outils de mesure et de diagnostic des milieux multiphasiques et multiphysiques complexes. Si le rayonnement synchrotron de l’ESRF ou les neutrons de l’Institut Laue Langevin permettent déjà d’en étudier de petits échantillons, aucune de ces deux solutions ne permettait de le faire sur des volumes plus importants (> 50 cm) et à haute cadence en 3D. « En effet, les technologies actuelles ne peuvent offrir à la fois une acquisition résolue en temps et des mesures en 3D, explique Henda Djeridi, professeure à Grenoble INP – Ense3 et chercheuse au LEGI***. PRIM3D-X relève le défi de rompre avec le compromis entre les acquisitions à grande vitesse et les résolutions spatiales fines. » Le secret réside dans l’utilisation de 10 triades « source de rayons X / détecteur / caméra rapide » et le développement d’algorithmes de reconstruction particulièrement performants.
 

Des applications dans de nombreux domaines industriels


La plateforme PRIM3D-X, qui serait unique en son genre, permettra à une large communauté scientifique dans les domaines du génie de procédés, de la mécanique des fluides et des solides, des sciences des matériaux, de s'attaquer à des problèmes multiphysiques et multiphasiques complexes grâce à une installation mutualisée et une méthodologie commune. Elle contribuerait à lever un grand nombre de verrous technologiques associés aux limites de la résolution temporelle actuelle pour l'étude 3D des systèmes dynamiques, que l’on retrouve dans des domaines industriels aussi divers que le génie environnemental, le transport, la production et transformation de l’énergie, la chimie, le génie civil, la santé.

*Agence Nationale pour la Recherche
**Procédés, Environnement, Industrie
***CNRS, Grenoble INP, UGA

Légende photo : la future plateforme Prim3D-X permettra d'étudier les milieux multiphasiques et multiphysiques complexes, comme dans le cas des avalanches.


 
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 10 juillet 2020

Contact

Université Grenoble Alpes