Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche et valorisation

Notice de présentation du professeur M.F. ASHBY

Mis à jour le 31 janvier 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
M. Ashby est professeur émérite à l'université de Cambridge. Dans le domaine de la science des matériaux il y a un avant Ashby et un après Ashby. Suite aux « pères fondateurs » Mott, Friedel et Cottrell pour les structures électroniques et la métallurgie mécanique, et Cahn et Hillert pour la métallurgie des transformations de phase, Mike Ashby peut être vu comme l'incarnation de l'esprit comparatiste en science des matériaux. Il a poussé au plus haut niveau d'excellence l'art de la simplification, en métallurgie mécanique d'abord (on lui doit des concepts fondateurs comme les dislocations géométriquement nécessaires, les cartes de déformation plastique, la modélisation du glissement intergranulaire et de la rupture à chaud). Puis il a exploré le domaine des « procédés de fabrication », apportant, dans ce qui n'était avant lui qu'empirisme inspiré, une démarche de modélisation quantitative : il en est découlé les cartes de frittage, la modélisation des structures soudées.  Entretemps, comme en passant, il fondait dans un premier séjour à Grenoble, l'étude « scientifique » de la mécanique de la glace, aujourd'hui indispensable pour l'interprétation des carottages glaciaires en climatologie. Il a ensuite littéralement créé le domaine de l'étude des matériaux cellulaires, mousses, matériaux naturels, dérivant avec une élégance achevée les lois d'échelle entre les propriétés mécaniques et la porosité, lois d'échelles qui sont le fondement des études actuelles sur le sujet. Une connaissance absolument encyclopédique des matériaux, métalliques, composites, polymères, matériaux naturels, nourrie par sa direction pendant vingt ans de la revue majeure en science des matériaux (« Acta metallurgica », puis « Acta materialia », et aussi « Progress in materials Science »), en ont fait la seule personne au monde qui pouvait structurer le problème difficile du choix raisonné des matériaux et des procédés. Il l'a fait il y a quinze ans, créant une branche des méthodes de conception. Les méthodes qu'il a développées dans ce domaine sont devenues le standard aussi bien du point de vue pédagogique que du point de vue des bureaux d'études. L'entreprise créée pour le développement de logiciels appliquant ces méthodes est leader mondial dans ce secteur. Toujours à l'affût de nouveaux domaines, de nouvelles idées, Mike Ashby a récemment étendu ses approches au côté « esthétique » des matériaux, aspect crucial dans un marche saturé. Puis les exigences environnementales aidant, c'est l'éco-sélection qui a été littéralement révolutionnée par son dernier livre. En cinquante ans de carrière, on voit s'accumuler plus qu'une moisson de résultats scientifiques, une véritable transformation du domaine scientifique. Dans le domaine de la science des matériaux, au sens le plus générique du terme, discipline de l'ingénieur par excellence, à la frontière entre le fondamental et l'appliqué, il est certainement le scientifique le plus connu au niveau mondial par sa hauteur de vue, et l'impact des méthodes et les concepts qu'il a mis en place. Ses ouvrages d'introduction aux matériaux sont des classiques traduits dans toutes les langues, ses livres avancés sur la cinétique du glissement plastique, les solides cellulaires, sur la sélection des matériaux, sur la conception des matériaux architecturés, sur les cartes de déformation sont sur toutes les tables des chercheurs du monde entier.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 31 janvier 2012

Contact

A lire aussi

Michael F. Ashby, Royal society research Professor, Université de Cambridge, Grande-Bretagne
Université Grenoble Alpes