Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques
Grenoble INP Institut d'ingénierie et de management

Grenoble Institute of Engineering and Management
Donner vie aux connaissances scientifiques
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche et valorisation

ASTRIIS surveille les machines tournantes en continu

Publié le 28 septembre 2021
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Issue du GIPSA-lab*, ASTRIIS propose un outil de surveillance automatique et continue des engrenages et autres machines tournantes. Un premier prototype appliqué à l’éolien a été testé avec succès.

astris

astris

Anticiper la panne plutôt que de la corriger, pour gagner du temps et de l’argent. Telle pourrait être la devise de ASTRIIS, la start-up issue du GIPSA-lab actuellement en incubation à la SATT Linksium. « Tout ce qui tourne, bouge, vibre, émet des signaux vibratoires qui peuvent être captés et analysés en temps réel, » explique Nadine Martin, directrice de recherche CNRS au laboratoire.

Capitalisant 30 années de recherche en traitement du signal appliqué à la maintenance préventive, elle a rassemblé ses résultats dans un logiciel : AStrion. Ce dernier est un logiciel de traitement automatique des signaux, capable, sur chaque type de signal, de détecter toutes les fréquences représentatives de l’état des différentes pièces. « Cette sorte de super analyseur autonome est conçu pour aider dans les opérations de maintenance des machines, précise la chercheuse. En suivant dans le temps l’évolution d’indicateurs associés à chaque fréquence ou à un groupe pertinent physiquement de fréquences, le logiciel repère toute évolution anormale des signaux grâce à des algorithmes d’apprentissage basés uniquement sur la base de données en cours de surveillance. » Le logiciel peut surveiller à distance chaque partie d’une exploitation et analyser de grandes bases de données. Son interface intuitive rend le diagnostic compréhensible par un opérateur et facilite le travail des experts en leur permettant d’accéder au détail de l’ensemble des résultats.
 
astris

Validé par une preuve de concept dans le secteur de l’éolien, AStrion est prêt à être déployé sur des machines industrielles pour en tester les performances en conditions réelles.

*CNRS, Grenoble INP – UGA, UGA
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 28 septembre 2021

Contact

Université Grenoble Alpes