Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Pierre-Yves Chauvot, diplômé de Grenoble INP – Esisar

Mis à jour le 16 décembre 2010
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Après un DUT effectué à Montpelier, Pierre-Yves Chauvot a intégré Grenoble INP – Esisar. Il occupe actuellement la fonction d’ingénieur intégrateur pour le groupe AB Volvo, après avoir effectué sa formation d’ingénieur en apprentissage au sein de cette même société.

Pierre-Yves Chauvot, diplômé de Grenoble INP - Esisar« Après un bac S à Montpellier, j'ai intégré l'IUT de Nîmes pour un DUT GEII (Génie électrique et informatique industrielle). J'ai terminé mon DUT dans les cinq premiers de la promotion, ce qui m'a valu d'être encouragé par mes professeurs à tenter ma chance pour une inscription en école d'ingénieur. Parmi plusieurs propositions, j'ai choisi d'intégrer Grenoble INP - Esisar en formation Initiale, en 3e année post bac. Cette année fût sans aucun doute la plus difficile de toute ma vie d'étudiant. J'ai découvert qu'il y avait un fossé de connaissances théoriques entre les « DUT » et les « prépas ». Mais j'ai aussi découvert qu'il y avait un très bon esprit d'entraide dans l'école. Vers la fin de l'année, j'apprends par hasard que Grenoble INP - Esisar souhaite ouvrir une formation pas apprentissage. Je ne pouvais pas laisser passer une telle opportunité. C'est ainsi que je vais voir le directeur des études pour lui expliquer que je souhaite redoubler afin d'intégrer la formation pas apprentissage. Ce qui fut fait ! Ce fut le début de la plus formidable aventure de ma vie. J'ai eu la chance de trouver un poste d'apprenti pour le groupe AB Volvo (Renault Trucks) à Lyon. J'intègre donc une petite promotion de 11 étudiants. Durant ces 3 années, nous avons vraiment beaucoup travaillé, l'Esisar ayant souhaité ouvrir une formation avec le même niveau théorique que la formation initiale. Pour être plus précis, nous devons suivre en trois ans le même volume d'heure de cours que les autres, en plus de notre travail en entreprise ! Je ne regrette pas de m'être autant investi, car après ces trois années d'apprentissage, j'ai terminé major de promotion et obtenu mon diplôme avec une mention bien.. Durant ces trois ans, j'ai également évolué dans mon entreprise. Ainsi, lors de ma dernière année à l'Esisar, j'occupais le même poste que les ingénieurs du groupe fraichement embauchés. C'est pour cette raison que l'entreprise à décidé de convertir mon CDD en CDI et de me donner encore plus de responsabilités. J'ai été le premier ingénieur apprenti de mon service, ils ont vraiment apprécié le concept et nous venons d'ailleurs d'embaucher un nouvel apprenti de la promotion 2013. La boucle est bouclée. Aujourd'hui, je suis intégrateur de système électronique pour les différentes marques de camions du groupe Volvo. Je suis responsable des composants d'affichage pour le chauffeur. Mon travail consiste à gérer de nombreux fournisseurs, à travailler avec des équipes du monde entier (Suède, Allemagne, USA, Indes, Japon...). »
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 16 décembre 2010

Université Grenoble Alpes