Aller au menu Aller au contenu
Acteur d'une dynamique territoriale
Grenoble INP Institut d'ingénierie et de management

Grenoble Institute of Engineering and Management
Acteur d'une dynamique territoriale
Acteur d'une dynamique territoriale

> L'Institut > Ecosystème

Impact territorial de Grenoble INP

Méthodologie

Mis à jour le 19 octobre 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Impact territorial de Grenoble INP Annexe : éléments explicatifs de méthodologie

Impact territorial de Grenoble INP

Annexe : éléments explicatifs de méthodologie

7200 personnes à Grenoble INP

« Les chiffres fournis par Grenoble INP montrent à l’évidence le poids de Grenoble INP pour l’emploi des ingénieurs dans la Région Rhône Alpes. Près de 13000 anciens élèves des écoles de Grenoble INP travailleraient dans la Région, ce qui représente une force économique considérable et une source d’impact pour le territoire exceptionnelle.

Par ailleurs, Grenoble INP démontre son attractivité internationale auprès des étudiants étrangers faisant rayonner le territoire et Grenoble dans le monde entier (21% d’étudiants étrangers). Il faut d’ailleurs noter un effet de rétention puisque près de 1900 alumni étrangers travaillent dans la région Rhône-Alpes. Cela signifie que l’Ecole d’Ingénieur attire des étudiants étrangers qui une fois diplômés travaillent régionalement.

L’attractivité fonctionne également au plan national puisque près de 70% des étudiants sont issus de l’extérieur de la région Rhône-Alpes. »

(ENSIS Engineering School Impact Survey – mars 2015 – FNEGE/EFND)

Retombées financières

    Directes : Pour 2015 Grenoble INP contribue à ces retombées par les salariés, les collaborateurs, les étudiants et les doctorants, qui consomment une majeure partie de leurs revenus sur le territoire et contribuent donc à générer de l’activité économique. En 2015, les activités de Grenoble INP, de sa fondation partenariale, de ses associations et autres composantes ont cumulé des budgets principalement réalisés dans le territoire, soit 90 M€ investis en Région Rhône-Alpes (la fusion n’étant pas encore réalisée) dont 60M€ en Isère.

     Indirectes : Les étudiants vivant hors du foyer familial (environ 4100) disposent d’un budget moyen d’environ 1000€ mensuels, dont 90% est injecté dans l’économie locale (loyer et alimentation). Les étudiants vivant dans la famille sont moins nombreux (900) et disposent d’un budget moyen de 500€/mois. Leur contribution totale est d’environ 42 M€ à l’économie locale grenobloise auxquels on rajoute 2,5 M€ dépensés sur la durée de leurs stages d’élèves ingénieurs.

Les 800 doctorants de Grenoble INP étant en contrat CDD, contribuent à la hauteur de 24 M€ de dépenses annuelles. Comme les étudiants, les salariés consomment une majeure partie de leur revenus (70%) sur le territoire de la Région Auvergne Rhône-Alpes, à la hauteur d’environ 70 M€ de revenus.

     Induites : Les dépenses de fonctionnement de Grenoble INP ont généré environ 26M€ de facturation en 2015, au profit des entreprises ou d’acteurs publics et socio-culturels ; ces dépenses concernent majoritairement les fournitures, l’informatique et les fluides (gaz, électricité, l’eau, etc.)


Grenoble INP, générateur d’activité, moteur de l’économie

Grenoble INP a signé plus de de 300 partenariats renforcés avec les entreprises, dont 30% en Isère et 39% en Auvergne Rhône Alpes.

Le calcul des emplois indirects sont donnés sous forme d'ETP sans prendre en compte le niveau de qualification de la personne employée. Ils intègrent les emplois indirects dus à l’investissement de Grenoble INP dans ses bâtiments, et au fonctionnement représenté par la politique des achats sur les marchés de services, d'équipements et de la consultance. Cette méthode a été appliquée aux entreprises ayant travaillé en 2015 avec INP Grenoble.

Le calcul des emplois induits correspond aux frais de la vie courante de salariés directs et indirects et de leur famille, ainsi que de nos étudiants. Les dépenses sont à nouveau injectées dans l'économie locale, par effet multiplicateur. Par mesure de précaution en en absence de données fiables, nous avons utilisé seulement une première vague de retombées économiques, en considérant que seulement 40% de revenus de salariés sont consacré aux dépenses de la vie courante.

Impact de développement Durable

Un plan de déplacement a été initié en 2007 afin de réduire la part de personnels et d’étudiants « auto solistes » (venant seuls dans leur véhicule) et de favoriser les modes doux de déplacement. Moins de 30 % des personnels sont auto solistes alors que dans une agglomération telle que Grenoble, ce taux est en moyenne de 59 %.

(ENSIS Engineering School Impact Survey – mars 2015 – FNEGE/EFND)

 

Relations entreprises – partenariats – propriété intellectuelle – transferts

Grenoble INP entretient depuis toujours une relation synergique et structurante avec les entreprises : elles sont investies dans son pilotage et dans ses missions fondamentales de formation, de recherche et de transfert, inscrites dans l’innovation.

Au total, Grenoble INP compte près de 8000 entreprises partenaires.

 

Sur le volet « valorisation et transfert », ce sont 800 entreprises qui ont noué une relation partenariale avec Grenoble INP dont 700 en France, environ 280 en région Auvergne Rhône-Alpes et 170 en Isère : l’établissement concentre près de la moitié de ses relations avec les entreprises sur la région pour irriguer le territoire de ses avancées scientifiques et techniques.

 

La politique de valorisation de Grenoble INP s’inscrit dans une dynamique de flux, c’est-à-dire de transfert effectif des innovations vers les entreprises.

Ainsi, sur le portefeuille de brevets de Grenoble INP qui contient 130 familles et 366 titres :

-          Un tiers est aujourd’hui valorisé, c’est-à-dire transféré à des entreprises partenaires,

-          La moitié est en cours de valorisation avec des pistes de transfert identifiées, comme des projets de maturation, d’incubation ou de licences d’exploitation.

Cette politique s’applique à tout titre de Propriété Intellectuelle (PI), dont les 120 logiciels déposés à l’Agence de Protection des Programmes (APP).

 

Mi 2015, la Société d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) Linksium faisait son entrée dans le site Grenoble Alpes. Fin 2016, la SATT a investi plus de 13 M€ dans 88 projets de maturation et d’incubation. En nombre de projets, 30% concernent Grenoble INP pour un montant investi de plus de 3,7M€ par an.

 

Une excellence scientifique pour le rayonnement du territoire

Publications

Chaque année, Grenoble INP compte 4000 publications (ressource HAL) et plus de 2000 sont référencées dans l’Observatoire des Sciences et des Techniques, d’audience internationale.

  

Grenoble INP au sein d’un réseau académique actif

IdEx

Le projet « Université Grenoble Alpes : université de l’innovation » a été labellisé Initiative d’excellence – IDEX – labellisation réservée à une dizaine de sites universitaires en France. Le projet comporte 5 volets (Recherche, formation, Rayonnement Scientifique et Culturel, Vie étudiante et Relations Internationales) et a pour ambition de créer un site de renommée internationale. Plus d’informations sur edu.univ-grenoble-alpes.fr

 

First Tech Challenge : concours international de robotique destiné à des équipes d’élèves du secondaire (lycée ou collège). La compétition consiste à faire résoudre un problème donné à un robot élaboré par chaque équipe. Tout au long de l’année, les participants, assistés dans leur démarche par des étudiants et personnels d’écoles de Grenoble INP, conçoivent, construisent, programment et testent leur robot. Le jour J, les équipes s’affrontent autour de challenges divers. Ce projet est un moyen pour Grenoble INP de faire la promotion des sciences et de l’égalité des chances dans l’accès aux formations d’ingénieur auprès des lycées et collèges.

Le Raid Grenoble INP : Ce sont des courses par étapes mêlant course à pied, VTT, Run & Bike, course d'orientation et activités surprises (par exemple, tir à la carabine sonore ou spéléologie pour la précédente édition). Le Raid est organisé par une association de Grenoble INP depuis 20 ans et est reconnu comme étant comme une des plus grandes compétitions sportives étudiantes.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 19 octobre 2017

Université Grenoble Alpes