Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable
Grenoble INP Institut d'ingénierie et de management

Grenoble Institute of Engineering and Management
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Présidence

Francis Balestra, chargé de mission "Politique européenne" des Relations internationales

Mis à jour le 15 septembre 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

La mission "Relations internationales" est pilotée par Didier Bouvard, VP Recherche, et Mireille Jacomino, VP Formation, en lien avec le service Relations Internationales, dirigé par Bénédicte Corvaisier, et le réseau des laboratoires et écoles.

Parcours
Francis Balestra Ancien directeur des laboratoires LPSC et IMEP, Francis Balestra est directeur de recherche au CNRS et enseigne également à l'école doctorale EEATS et à la Formation Continue de Grenoble INP. Très impliqué dans les thématiques européennes, Francis Balestra est notamment à la tête de l'Institut Européen SiNANO, internationalement reconnu et visant à promouvoir et coordonner les activités européennes relatives à la nanoélectronique. Il a coordonné 3 Réseaux d'Excellence Européens du FP6 et FP7 dans ce domaine, et est membre de différents comités de pilotage et scientifiques européens.

Renforcer l'attractivité de Grenoble INP par la veille et l'accompagnement de projets
"Les actions à mener pour notre mission sont centrées sur 3 axes majeurs.
D'abord, nous développons une stratégie de veille relative à l'ensemble des appels à projets de la Commission Européenne pouvant intéresser Grenoble INP dans les domaines de la recherche, de la formation et de l'innovation, en étant particulièrement attentif aux nouveaux instruments de financement que la CE propose périodiquement. Ceci permet d'analyser en amont les programmes de travail et les appels d'offre afin de pouvoir les diffuser de manière plus ciblée et le plus tôt possible aux différentes composantes de l'établissement.
Le second est une aide accrue au montage des projets, en se basant sur l'expérience du personnel très compétent de la Cellule Europe. Grâce à cela, nous espérons accroître substantiellement le nombre de réponses faites par les entités de Grenoble INP et par conséquent le nombre de projets européens sélectionnés.
Enfin, nous aiderons les chercheurs et enseignants-chercheurs dans la gestion des projets ainsi que pour le management quand ils en sont coordinateurs. Nous aurons également un rôle de conseil dans les différentes étapes de la vie du projet.

L'objectif est d'améliorer la visibilité et le rayonnement de Grenoble INP à l'international en multipliant les projets européens, en particulier ceux dont l'établissement est coordinateur. Nous œuvrons donc dans ce sens, ce qui devrait certainement avoir d'autres retombées importantes pour Grenoble INP, notamment en terme d'attractivité pour les étudiants et les chercheurs/enseignants-chercheurs et de développement des collaborations de haut niveau académiques et industrielles à l'international.
A terme, il s'agit de créer des réseaux européens durables et actifs en améliorant l'efficacité de la recherche et de la formation, qui permettrait d'influencer la politique de la CE et les futurs programmes de travail européens."
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 15 septembre 2015

Université Grenoble Alpes