Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable
Grenoble INP Institut d'ingénierie et de management

Grenoble Institute of Engineering and Management
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités > Coronavirus > Témoignage de confinés

Elise, élève à Grenoble INP – Phelma : « c’est un sentiment très étrange de devoir rester chez soi »

Publié le 29 avril 2020
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Confinés depuis le 16 mars dernier, les étudiants et personnels de Grenoble INP poursuivent leurs activités à distance. Elise est en 2e année à Grenoble INP – Phelma, elle partage avec nous son expérience du confinement.

elise

elise

Bonjour, quel est ton ressenti sur la situation ?


"La situation est inédite pour tout le monde. C’est un sentiment très étrange de devoir rester chez soi pour une durée encore indéterminée. Ce qui est le plus angoissant pour moi, c’est de passer toutes mes journées au même endroit."


Qu'est-ce qui a changé dans ta façon de travailler depuis le confinement ?


"Je suis évidemment plus autonome et mon travail se fait quasiment exclusivement sur ordinateur bien qu’il soit difficile de rester concentrée seule toute une journée. J’ai également bien moins de cours qu’auparavant et donc beaucoup de temps libre !"


Comment maintenez-vous le lien avec vos collègues / camarades ?


"Aujourd’hui, nous avons la chance avec Internet de pouvoir se voir en vidéo et s’appeler facilement. Je garde des liens fréquents avec mes amis et ma famille. C’est très réconfortant de parler avec d’autres personnes qui sont dans la même situation."


Qu'est-ce qui est le plus difficile ? Qu'est-ce qui te manque le plus ?


"Le contact social et la liberté de mouvement sont les deux choses qui me manquent le plus. Bien qu’ayant la chance d’être dans un appartement suffisamment spacieux et de ne pas être seule, la vie est comme arrêtée pendant le confinement."


Tes petits trucs pour être mieux organisée ?


"Il est selon moi important de créer une routine. Cela passe, par exemple, par le fait de segmenter sa journée entre des moments de travail, de détente et de tâches ménagères. Je prévois également tous mes repas à l’avance, pour être efficace lors de ma sortie course hebdomadaire."


Comment parviens-tu à compartimenter vie professionnelle et vie personnelle puisque tout se joue dans un même espace ?


"Je différencie mon espace de travail de mon espace de détente et de vie personnelle. J’essaye de trouver un équilibre entre les deux. Evidemment, c’est plus difficile que d’habitude, mais cela est temporaire."


Comment fais-tu pour te détendre ?


"Je profite du temps que j’ai pour lire des livres que j’avais prévu de lire depuis des mois, ainsi que de visionner des films. J’essaye également de me tenir à une routine sportive et de détente avec des exercices de cardio et du yoga."


La première chose que vous ferez une fois le confinement terminé ?


"Aller au restaurant ou dans un café avec mes amis ! "


Aidez les personnels soignants : restez chez vous !
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 13 mai 2020

Université Grenoble Alpes