Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable
Grenoble INP Institut d'ingénierie et de management

Grenoble Institute of Engineering and Management
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Catherine Lo Cicero reçoit le Cristal du CNRS 2020

Publié le 4 juin 2020
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

La certification comptable de la plate-forme OPE)N(RA de la FMNT qu’elle orchestre avec détermination a valu à Catherine Lo Cicero de recevoir la médaille de Cristal du CNRS 2020, qui distingue des personnels d’appui à la recherche, qui par leur créativité, leur maîtrise technique et leur sens de l’innovation, contribuent aux côtés des chercheurs et des chercheuses à l’avancée des savoirs et à l’excellence de la recherche française.

catherine lo cicero

catherine lo cicero

Catherine Lo Cicero est arrivée à la Fédération des Micro et Nano Technologies (FMNT)* en 2018, après avoir été responsable administrative à l’OMNT (Observatoire des Micro et Nanotechnologies). Hébergée au laboratoire IMEP-Lahc, elle est désormais l’unique personnel administratif de la FMNT, qui fédère sept laboratoires* et propose un accès à 120 équipements de caractérisation fonctionnelle avancée en microélectronique via la plateforme OPE)N(RA.

Catherine Lo Cicero a conduit le long travail de préparation de la certification comptable de la plateforme. Sans cette formalisation et cette validation préalable, il est par exemple impossible pour un laboratoire faisant appel aux services de la plateforme d’imputer les dépenses correspondantes à un contrat de recherche. Afin que les factures soient éligibles pour les justifications de contrats, il faut ce précieux sésame.
 

Un travail titanesque


Dès son arrivée en 2018, Catherine Lo Cicero s’est donc attelée à cette mission délicate. Pour cela, il lui a fallu évaluer au plus juste le coût réel de chaque prestation de service, en prenant en compte tout un ensemble de facteurs. « Il a fallu recenser les coûts de tous les équipements, récupérer les factures d’achat, de consommables, évaluer les coûts de fonctionnement en tenant compte du temps humain et de l’entretien des infrastructures, notamment les consommations d’eau, d’électricité…. Ce fut un travail titanesque, pour moi mais également pour les collègues que j’ai sollicités. Il a fallu en outre uniformiser les procédures et les façons de calculer les prestations entre les 32 responsables d’équipements qui travaillaient différemment. »

Au terme de deux ans de travail, Catherine Lo Cicero a été en mesure de faire remonter ces informations dans des fichiers Excel permettant de calculer le coût précis d’une prestation en fonction de divers paramètres. Ces fichiers sont désormais prêts à être transmis aux agents comptables de chacun des établissements concernés pour validation finale. Avant même cette dernière étape, Catherine Lo Cicero a eu l’agréable surprise de voir son travail salué par le Cristal du CNRS. Bravo !

*La FMNT regroupe 7 laboratoires (Spintec, IMEP-Lahc, G2Elab, LTM, LCIS, TIMA et LMGP) et a trois tutelles (CNRS, Grenoble INP et UGA)
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 4 juin 2020

Université Grenoble Alpes