Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable
Grenoble INP Institut d'ingénierie et de management

Grenoble Institute of Engineering and Management
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

A l’occasion de la COP 26, Grenoble INP – UGA renouvelle son engagement dans la « course vers le zéro ».

Publié le 19 novembre 2021
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Grenoble INP – UGA est signataire avec plus de 1050 universités et établissements d’enseignement supérieur de 68 pays de la "Race to Zero for Universities and Colleges"*, une campagne menée dans le cadre de l’Action Globale pour le Climat.

race to zero

race to zero

Cette initiative vise à atteindre la neutralité carbone dès que possible, et au plus tard en 2050, en ligne avec l’Accord de Paris et conformément aux efforts mondiaux demandés par les scientifiques afin de limiter le réchauffement à 1,5°C.

Le 28 octobre dernier, juste avant le début de la COP26 à Glasgow, les signataires ont rappelé leur engagement lors du Times Higher Education Climate Impact Forum et fixé un objectif intermédiaire de réduction de la moitié de leurs émissions d'ici 2030, montrant ainsi le leadership du secteur de l'éducation supérieure dans la « course vers le zéro » émissions nettes.
Dans le cas de Grenoble INP – UGA, une première étape a été franchie en octobre dernier, avec l’établissement d’un bilan d’émissions de gaz à effet de serre complet, c’est-à-dire comptabilisant non seulement les émissions associées aux postes énergétiques, tel que demandé par la réglementation, mais aussi les émissions provenant des autres activités de l’établissement, tels que les déplacements, les achats et les immobilisations, la production de déchets.

« Ce bilan, qui sera présenté à l’ensemble des étudiants, étudiantes et personnels, constitue un point de départ et donne des premières indications pour l’établissement d’une cible de réduction des émissions qui sera proposée au prochain conseil d’administration de décembre 2021. Il faudra ensuite travailler ensemble pour proposer un plan d’action plus précis, à court et moyen terme et couvrant l’ensemble de nos activités. Les actions seront évaluées chaque année à travers des indicateurs quantitatifs, afin d’apprécier les résultats obtenus. Dans ce contexte, notre participation à Race to Zero est d’une grande aide, à la fois parce qu’on pourra échanger avec d’autres établissements et nous encourager mutuellement pour maintenir hautes nos ambitions, mais aussi parce qu’un référentiel international est proposé pour suivre nos progrès, ce qui nous évite de réinventer la roue » a indiqué Isabella Zin, vice-présidente DD&RS (Développement durable & Responsabilité sociétale)

Pendant la COP26 durant laquelle une délégation d’étudiantes et d’étudiants de Grenoble INP – Ense3 accompagnée par la VP DD&RS était présente, plusieurs évènements ont été proposés par l’Action Globale pour le Climat, afin de mettre en avant des solutions et des actions concrètes pour réduire les émissions et renforcer la résilience.

En parallèle de ces évènements officiels, Isabella Zin a rencontré Timothy Carter, président de Second Nature et initiateur de Race to Zero for Universities and Colleges, pour réaffirmer le sens de l’engagement dans cette campagne. Ensemble, ils ont évoqué l’importance des établissements d’enseignement supérieur dans la résolution de la crise climatique, à la fois par le biais d’objectifs institutionnels de zéro émission nette et de l’accélération que ces établissements peuvent impulser, à travers la formation et la recherche, dans tous les secteurs socio-économiques. Ils ont échangé sur les pratiques pouvant être mises en place et souligné l’importance de l’activité étudiante et plus largement de l’engagement de l’ensemble de la communauté universitaire, dans une dynamique de responsabilisation et de renforcement des capacités de chacun.e.

Isabella Zin avec Timothy Carter (président de Second nature et co-porteur de l’initative Race to Zero) et deux étudiantes de Grenoble INP – Ense3 au Pavillon de l’UNFCCC** à la COP26

« C'est en agissant et en permettant d'agir que l'ensemble des atouts de l'enseignement supérieur peut être mobilisé pour relever le défi auquel nous sommes confrontés et c'est pourquoi la participation du secteur de l'enseignement supérieur à la course vers zéro est si importante » a conclu Timothy Carter de cet échange très enrichissant.

* co-portée par Second Nature et EAUC - The Alliance for Sustainability Leadership in Education avec le soutien du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).
** United Nations Framework Convention on Climate Change (Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques)


 
 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 19 novembre 2021

Université Grenoble Alpes