Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche et valorisation > Valorisation > DicoValo

Alliance

Mis à jour le 29 novembre 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
illustration Abécédaire R&V

illustration Abécédaire R&V

On les appelle les alliances thématiques de recherche, ou les alliances de coordination de la recherche, ou plus simplement les Alliances.

Ces groupes de concertation nationaux qui réunissent les principales institutions de la recherche publique dans le but de coordonner, dans certains secteurs identifiés comme éminemment stratégiques, les priorités de la recherche et du développement en lien avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et les agences relevant de son périmètre, telles l'Agence nationale de la recherche (ANR).

Les Alliances ont été créées à partir de 2009 dans le cadre du lancement, par le ministère, de la Stratégie nationale pour la recherche et l'innovation (SNRI), qui identifiait trois axes de développement prioritaires :
  1. la santé, le bien-être, l'alimentation et les biotechnologies
  2. l'urgence environnementale et les écotechnologies
  3. l'information, la communication et les nanotechnologies

Ces trois axes ont donné naissance à 5 Alliances, créées entre mars 2009 et juin 2010 :
•    AVIESAN, Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé ;
•    ANCRE, Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie ;
•    ALLISTENE, Alliance des sciences et technologies du numérique ;
•    AllEnvi, Alliance nationale de recherche pour l’environnement ;
•    ATHENA, Alliance nationale des sciences humaines et sociales.

Concrètement, les Alliances partagent toutes les objectifs suivants, dans leurs domaines respectifs :
•    Coordonner les acteurs de la fonction programmatique autour de priorités scientifiques et technologiques,
•    Elaborer des programmes nationaux répondant à ces priorités et des modalités pour la mise en œuvre de ces programmes,
•    Renforcer les partenariats et les synergies entre l’ensemble des opérateurs de la recherche du domaine, universités, écoles, instituts, et aussi les entreprises en particulier au sein des pôles de compétitivité,
•    Prolonger les priorités et programmes nationaux dans les différentes initiatives européennes et internationales relevant du domaine.

Ces Alliances garantissent ainsi que la stratégie nationale de recherche et d’innovation est définie et mise en œuvre en cohérence avec les enjeux scientifiques et technologiques majeurs identifiés par les plus grands acteurs du monde académique et industriel.

Grenoble INP, dont la trajectoire est depuis toujours inscrite au carrefour de disciplines scientifiques et des défis sociétaux d’avenir, est naturellement investi dans ces initiatives prospectives.

Ainsi, Marc Aurousseau, Professeur à Grenoble INP - Pagora et Directeur scientifique de Grenoble INP en charge de la thématique Environnement et production éco-efficiente, est représentant de la CPU au sein de l’Alliance AllEnvi, Jean-Louis Roch, Directeur de Grenoble INP - Ensimag est représentant de la CDEFI au sein de l'Alliance ALLISTENE et Christian Schaeffer, Directeur de l’Institut Carnot Energies du Futur, représentera désormais Grenoble INP auprès de l’Alliance ANCRE. L’établissement bénéfice de la sorte de précieux relais d’information, et de porte-paroles de tout premier ordre au sein de ces « think tanks » où se profilent les orientations stratégiques de la recherche en France.
 
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 29 novembre 2019

DicoValo : abécédaire recherche et valorisation

La valorisation en quelques chiffres

  • Trophées CURIE : finaliste en 2016 ; lauréat en 2017
  • 300 actifs de propriété intellectuelle dont 50% en mandat Grenoble INP
  • Brevets valorisés à 90%
  • Forte dynamique dans la SATT avec 30% des projets portés par Grenoble INP

Contact de la DRIVE

Univ. Grenoble Alpes