Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités > Nos élèves ont du talent

Solida’Rire : des étudiants engagés pour la solidarité

Publié le 27 février 2020
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Avec aujourd’hui 180 étudiants et étudiantes issus des écoles de Grenoble INP, Solida’Rire est la plus grande association étudiante de Grenoble INP institut d’ingénierie et de management de l’Université Grenoble Alpes.

Solida’rire : des étudiants engagés pour la solidarité

Solida’rire : des étudiants engagés pour la solidarité

Créée en 2008, elle mène de nombreux projets dont les objectifs sont de favoriser l’accès à l’éducation, au développement et d’encourager les échanges culturels tant au niveau local qu’international. Du 10 au 12 mars, l'association organise, pour la première année, une semaine sur le thème de la solidarité, où ateliers et sensibilisations seront au rendez-vous.

Les projets locaux


Le pôle « projets locaux » de l’association Solida’Rire s’est enrichi d’un pôle « action ponctuelles » en charge d’organiser notamment des collectes de dons du sang dans les écoles de Grenoble INP ou encore la Semaine de la solidarité.

Le pôle « projets locaux » mène également des projets de solidarité tout au long de l’année :
 
  • « Les Enfants de la Lune » : organiser un week-end dans un chalet de la région pour des enfants atteints du Xeroderma Pigmentosum.
  • Des cours de soutien et des activités extra scolaires pour les enfants Roms, en collaboration avec l’association Ecole Ici et Maintenant.
  • Des maraudes en lien avec le Samu Social de la Croix-Rouge
  • Une journée à Grenoble INP pour les enfants des quartiers avec l’association Le Rocher
  • De l’aide pour les personnes âgées en situation d’isolement en partenariat avec l’association Communic’action



solidarire action locale


Les projets internationaux


L’ADN de l’association consiste plutôt à mener des projets d’envergure, dans de nombreuses régions du monde. Parmi les projets reconduits cette année : « Markha Sumdo » au Ladakh (Inde) qui, depuis 2016, s’attelle à électrifier plusieurs villages enclavés dans des vallées himalayennes à 4000 mètres d’altitude. En 2019, ce projet a bénéficié du soutien technique et financier de la Fondation EDF, qui a participé à hauteur de 44 000€. Au Pérou, le programme « Tarapoto », lancé en 2016, avait pour objectif la construction d’une école pour les enfants d’un bidonville. L’école étant désormais bâtie, le projet vise maintenant à réaliser la cuisine de la cantine des écoliers et à évaluer l’impact du projet sur la vie locale. En Afrique, trois projets sont en cours de réalisation : menés en partenariat avec trois autres associations locales. Le projet « Targua », au Maroc, a pour objectif de créer des canaux d’irrigation pour les agriculteurs dans 3 villages situés à 2000 mètres d’altitude. Au Sénégal, un bâtiment visant à accueillir des femmes battues et victimes de violences sexuelles sera construit. Dernièrement, des cours de français et de mathématiques doivent être dispensés dans un village au sud du Togo.


Un suivi des projets sur le long terme


Une des particularités et des forces de Solida’Rire est leur la volonté de suivre les projets réalisés. En 2016, trois étudiants ont effectué une année de césure pour évaluer l’impact des actions menées par l’association. 3 étudiants mènent actuellement un nouveau projet d’évaluation d’impact au Pérou, en Inde et au Cambodge. Grâce à ce suivi, Solida’Rire a su se remettre en cause et montrer aux bénéficiaires que l’association s’implique dans la durée.

L'association travaille en permanence avec des experts de la Solidarité Internationale, tel que le Réseau Jeunesse et Solidarité Internationale (RJSI) ou encore avec l'association Engagé.e.s et Déterminé.e.s pour la solidarité (anciennement Etudiants & Développement) qui proposent pour les volontaires de nombreuses formations tout au long de l'année.

Grâce à ce suivi, Solida’Rire a acquis une certaine « maturité ». Le pilotage est confié à 7 membres du bureau qui ont chacun des rôles bien définis. Les projets sont souvent soumis directement par des associations locales. Ils sont ensuite évalués par le responsable du bureau international qui examine l’impact prévisionnel, la faisabilité, la réactivité du partenaire local mais aussi la situation géopolitique pour ne pas faire courir de risque aux étudiants envoyés sur le terrain.

Chaque projet a recours au crowdfunding, l'association qui vient d'obtenir le statut "intérêt général", sollicite la générosité de chacun par l’intermédiaire de cagnottes en ligne. Différents évènements et subventions permettent également de compléter les financements. De nombreux étudiants de Grenoble INP permettent à Solida’Rire de mener à bien ces beaux projets depuis 2008.

@ consulter :
 
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 28 février 2020

Université Grenoble Alpes