Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

-

Grenoble Institute of Technology
Donner vie aux connaissances scientifiques

Visionair, un projet d’envergure internationale

Mis à jour le 22 mars 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Le projet Visionair positionne le laboratoire G-SCOP et ses partenaires au niveau international dans le domaine des techniques de visualisation et d'interaction. Nous avons rencontré Frédéric Noël, enseignant à Grenoble INP – Génie industriel et chercheur au laboratoire G-SCOP

Réalité augmentée
Qu'est ce que le projet Visionair ? Frédéric Noël : Visionair est un projet en cours de négociations avec l'Union Européenne. L'objectif affiché est de créer une infrastructure regroupant les installations de visualisation et d'interaction de haut niveau, laquelle sera accessible aux chercheurs de la communauté européenne et du monde entier. En intégrant des installations existantes, Visionair créera une infrastructure de classe internationale pour conduire une recherche de pointe, contribuant ainsi significativement à l'attrait et à la visibilité de l'Europe dans ce domaine de recherche. En tant que pilote du projet, le laboratoire G-SCOP est le coordinateur de 25 partenaires internationaux issus de 12 pays différents, s'appuyant sur des réseaux d'excellence de recherche tels qu'EMIRAcle, INTUITION et AIM@SHAPE. A travers ce projet, le site grenoblois renforce son rayonnement international en Génie industriel. Quels sont les moyens techniques regroupés par cette plateforme ? F. N. : Il y en a quatre types : les outils de visualisation scientifique, les outils de partage en réseau d'images de très haute qualité, les outils de réalité virtuelle, et enfin les environnements de collaboration via des ressources informatiques regroupant aussi des aspects holographiques, lesquels permettent la visualisation en trois dimensions sans lunettes. Concrètement, il s'agit d'ordinateurs connectés à des périphériques de visualisation et d'interaction. Citons par exemple les tables d'holographie, ou les caves de réalité virtuelle, qui sont des outils extrêmement coûteux. Les chercheurs intéressés pourront à la fois accéder physiquement aux instruments, ou à des services virtuels : un accès libre et total aux logiciels de visualisation leur sera proposé, tandis que l'accès physique aux plates-formes de haut niveau sera accordé gratuitement aux scientifiques dont les projets de recherche auront été retenus. L'ensemble sera accessible aux chercheurs du monde entier. La visibilité et l'attrait la communauté de recherche européenne seront augmentés de l'invitation de projets externes. Quelles sont les applications potentielles de ces équipements ? F. N. : Elles sont très nombreuses : les grands défis scientifiques actuels concernent l'évolution climatique, les risques environnementaux, la santé (avec la téléchirurgie notamment), l'énergie, etc. Or, ils exigent de manipuler des informations de plus en plus complexes. Le développement de technologies de l'information, la complexité croissante des informations à traiter et analyser, avec les capacités croissantes dans des simulations scientifiques et d'ingénierie, nécessite le développement d'outils et de méthodes de visualisation de plus en plus puissants. En intégrant des installations de visualisation dans le cadre du projet Visionair, la recherche européenne pourra répondre à ces enjeux.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Xavier Oster

mise à jour le 22 mars 2013

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus