Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche - Valo > Grenoble IN'Press

Optimiser la surveillance médicale grâce à l'informatique

Au LIG, les chercheurs de l’équipe SIGMA mettent les outils informatiques à contribution pour favoriser le maintien à domicile des personnes fragiles, et optimiser la gestion des données médicales.
 
Kiné, médecins, hôpital… En pratique, les données médicales d’un même patient sont la plupart du temps éparpillées dans différents systèmes d’information de santé, sans lien entre eux. Pour optimiser les dossiers médicaux et ainsi faciliter la prise en charge des malades, l’équipe de Christine Verdier, chercheuse au LIG, a développé des systèmes avancés de gestion des données médicales. « Nous travaillons en particulier sur la restructuration et la visualisation du parcours de santé des patients pour répondre aux besoins immédiats du médecin, explique Christine Verdier. Nous avons pour cela utilisé des outils ayant fait leurs preuves en gestion de projet, comme le diagramme de Gantt. »
Le résultat est un synoptique faisant apparaître clairement le parcours de santé du patient à partir de données contenues dans le Cloud. « Une grosse partie du travail a consisté à sécuriser les données, afin d’en éviter toute utilisation malintentionnée. » Ce travail a été initié en environnement industriel et se poursuit dans le cadre d’un partenariat avec une entreprise parisienne.

Des systèmes d’alertes paramétrables
En parallèle, les informaticiens du LIG ont planché sur un projet visant à permettre le maintien à domicile de personnes fragiles. Ils ont développé un système d’alerte sophistiqué, entièrement ajustable aux besoins du patient à surveiller à distance et au métier du professionnel de santé. Le système peut surveiller les paramètres médicaux en informant l’utilisateur d’une variation anormale de l’évolution ou d’une tendance spécifique. Le médecin peut à tout moment changer ses critères de surveillance à distance. Le système d’alerte a alors pour vocation de devenir un outil de surveillance et d’aide à la décision médicale quelque soient le lieu de soin ou la complexité de la situation médicale.
"Ce type de système d'alerte adapté à la personne n'existait pas jusqu'à présent. Il met en œuvre des techniques puissantes, comme la théorie des ensembles flous et les algorithmes d’évaluation des tendances observées des paramètres médicaux, qui assurent une excellente pertinence des alertes envoyées." Le développement commercial de ce produit a été transféré à la société Calystène.


Rédigé par Clotilde Waltz

mise à jour le 26 mai 2014

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes