Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche - Valo > Grenoble IN'Press

Des procédés plus respectueux de l'environnement

L’éco-conception des matériaux architecturés est un enjeu majeur. Dans ce contexte, les procédés de fabrication directe pour lesquelles les étapes d’usinage peuvent être supprimées, constituent des stratégies intéressantes et les chercheurs grenoblois bénéficient d’un atout majeur dans ce domaine : une machine de fabrication additive EBM (Electron Beam Melting = fusion par faisceau d'électrons). Première machine de ce type installée sur site universitaire en France, celle-ci permet de fabriquer couche par couche des pièces métalliques avec une très grande liberté de design et s’avère donc très bien adaptée à l’élaboration de matériaux architecturés. Comme l’explique Jean-Jacques Blandin, "il s’agit de procédés qui permettent de passer du "prêt-à-porter" au "sur mesure" en partant directement des besoins de l’utilisateur. De plus, comme ils ne génèrent quasiment pas de déchets, ils sont emblématiques d’une démarche d’éco efficience dans le domaine des matériaux". On trouvait déjà certains de ces avantages avec les procédés de frittage, technique également maîtrisée à Grenoble INP et utilisée pour l'élaboration contrôlée de matériaux métalliques et céramiques. Une attention particulière doit également être portée aux procédés de recyclage des pièces en fin de vie et les liens forts tissés entre Grenoble INP et la société RECUPYL, née en son sein,  constituent un vrai atout.

Le choix de privilégier les matériaux architecturés sur Grenoble s’appuie donc sur la reconnaissance du positionnement du site grenoblois sur cette thématique. Cette reconnaissance repose également sur la proximité des grands instruments et notamment le synchrotron avec lequel existe un partenariat de plus de dix ans sur l’imagerie par tomographie X des matériaux architecturés. Cette thématique fait également l’objet d’une recherche en réseau au sein de la région Rhône-Alpes, avec par exemple la mise en place d’un groupement d’intérêt scientifique sur les matériaux architecturés entre Grenoble INP et l’INSA de Lyon.

La région Rhône-Alpes est ainsi aujourd’hui reconnue nationalement et internationalement comme un acteur de premier plan dans ces domaines d’architecturation des matériaux que ce soit en volume ou en surface. C’est pour conforter ce positionnement en y intégrant de façon plus explicite les aspects d’éco efficience qu’un projet de création d’un Centre d’Eco Conception des Matériaux Architecturés (EcoMarch) est porté dans le cadre du prochain Contrat de Plan Etat Région (CPER).

Rédigé par Clotilde Waltz

mise à jour le 31 mars 2014

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes