Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut

Grenoble INP – Ense3 : Sylvia Wilhelm

Remise des diplômes - promotion 2013

Mis à jour le 9 décembre 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Chacun leur tour, ils ont été accueillis sur scène par Brigitte Plateau, Yannick Assouad et les directeurs, directrices de leur école pour présenter individuellement leur parcours, leur nouvelle vie professionnelle et raconter quelques souvenirs marquants de leurs années à Grenoble INP. C’est des mains de Yannick Assouad et de leur directeur que les 7 ingénieurs ambassadeurs ont reçu leur diplôme.

Ense3 : Sylvia Wilhelm

Ense3 : Sylvia Wilhelm

Formation d’origine : Prépa PCSI – PC au Lycée Fabert de Metz
Métier exercé : Doctorante CIFRE Alstom-LEGI

« J’ai toujours été passionnée par les énergies renouvelables, et c’est tout naturellement que je me suis orientée vers l’école Ense3 après ma prépa. En première année, je me suis découvert un fort intérêt pour la mécanique des fluides, ce qui m’a poussée à m’orienter vers la filière mécanique énergétique. J’ai, au cours de ma scolarité, particulièrement apprécié mon expérience au sein de l’association humanitaire Epice. Grâce à cette dernière, j’ai eu la chance de participer à l’électrification de zones n’ayant pas accès à l’énergie, en travaillant notamment sur le dimensionnement d’une pompe solaire pour un village au Mali.

En plus d’être une expérience scientifique passionnante, ce fut une expérience personnelle très riche. C’est en troisième année, lors du stage de fin d’étude réalisé dans le cadre de mon double diplôme en Allemagne, que j’ai découvert l’autonomie et la possibilité de construire son propre projet. C’est ce que j’ai voulu retrouver en me lançant dans une thèse au LEGI en partenariat avec Alstom sur la simulation numérique des pertes de charges dans les aspirateurs de turbines. Ce que je fais est utilisé au quotidien par mes encadrants, ce qui est très motivant.»

Crédits photos : Pierre Jayet

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 9 décembre 2014

Univ. Grenoble Alpes