Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Innover pour un avenir durable

> Grenoble INP > Actualités

Les rayons cosmiques les plus énergétiques proviennent d’au-delà de notre galaxie

Publié le 25 septembre 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué

C’est un débat vieux de 50 ans qui est désormais tranché : les rayons cosmiques les plus énergétiques ne proviennent pas de la Voie lactée, mais ont été propulsés depuis des galaxies situées à des dizaines, voire des centaines de millions d’années-lumière.

©Céline ANAYA-GAUTIER / CNRS Photothèque

©Céline ANAYA-GAUTIER / CNRS Photothèque

L’observatoire Pierre Auger, en Argentine, qui collecte depuis 2004 des informations sur ces particules bombardant la Terre, a permis d’apporter cette preuve. Le CNRS est le principal organisme français de financement de cet observatoire. Cette découverte est publiée dans la revue Science le 22 septembre 2017 par une collaboration internationale, dont font partie des chercheurs de l’Institut de physique nucléaire d’Orsay (CNRS/Université Paris-Sud), du Laboratoire de physique nucléaire et des hautes énergies (CNRS/UPMC/Université Paris Diderot) et du Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie (CNRS/Université Grenoble Alpes/Grenoble INP).

Lire le communiqué de presse dans son intégralité.
 

 


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Clotilde Waltz

mise à jour le 28 septembre 2017

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes