Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Innover pour un avenir durable

Les écoles de Grenoble INP au palmarès 2012 des écoles d’ingénieurs de L’Etudiant

Mis à jour le 6 janvier 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
L'Etudiant a publié cette semaine son palmarès annuel des écoles d'ingénieurs qui classe 160 des écoles habilitées par la CTI (93 écoles à « bac+2 » et 58 à « bac ») en 5 groupes (A+ à D). Le classement s'établit sur 14 critères répartis en 3 volets : le niveau académique (coeff. 40), la proximité avec les entreprises (coeff. 40), l'ouverture internationale  (coeff. 20). Les critères restent inchangés, en dehors de l'international qui prend cette fois en compte le taux de premier emploi à l'étranger et la part d'enseignants internationaux. Côté recherche (volet académique), l'enquête prend également en compte la participation aux investissements d'avenir. Au classement général, quatre écoles de Grenoble INP sont stables par rapport à l'année dernière, deux en léger recul. Dans le classement à « bac », Grenoble INP - Esisar  perd 5 points et passe dans le groupe C à la 27ème place ex-aequo. Dans le classement à « bac+2 », le groupe A+ concerne 10 écoles. Ensimag, Ense3 et Phelma restent au groupe A.
  • L'Ensimag conserve ses 3 étoiles dans chaque volet du classement et se situe en 19ème place avec 47 points
  •  Ense3 est  21ème ex-aequo avec 45 points
  • Phelma se classe 21ème ex-aequo avec 45 points
  • Génie industriel est à la 30ème place, au groupe B
  • Pagora passe en groupe C à la 73ème place ex-aequo
Quelques points marquants Pagora affiche le 3ème montant de taxe d'apprentissage sur l'ensemble des 93 écoles à « bac+2 ». Grenoble INP ENSE3 se classe 7ème pour les écoles d'ingénieur qui mènent le plus à l'énergie (37% taux de diplômés travaillant dans le secteur de l'énergie). Bien que certaines de nos écoles perdent du terrain sur le critère international, Grenoble INP est cité pour sa performance au classement international QS et Génie industriel arrive en 8ème position des écoles qui permettent le plus de travailler à l'étranger (27 % de 1er emploi à l'étranger). Pour en savoir plus
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Christopher Schmitt

mise à jour le 6 janvier 2012

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus