Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable

> Grenoble INP > Actualités

Le projet ESSENCE : comment adapter la formation des ingénieurs aux évolutions technologiques

Publié le 16 avril 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
essence_logo.jpg

essence_logo.jpg

Le projet européen ESSENCE (Establishing Smart Energy Curriculum at Vietnamese and Russian Universities), qui s’étend d’octobre 2017 à octobre 2020, est financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme ERASMUS+.


Grenoble INP Institut d’ingénierie Univ. Grenoble Alpes
s’implique dans ce projet au travers son école Grenoble INP – Ense3, école d’ingénieurs dédiée à l’Energie, l’Eau et l’Environnement, aux côtés de 9 autres universités basées en Slovaquie, Lettonie, Russie et au Vietnam.

Le haut niveau mondial d’innovation technologique dans le domaine des Systèmes Energétiques Intelligents (SEI) exige des ingénieurs capables de faire face à ces nouveaux systèmes mais également de concevoir, développer et mettre en œuvre des projets SEI innovants adaptés au contexte local. Afin que les futurs ingénieurs soient bien préparés dans ce domaine, les programmes existants doivent être modernisés pour inclure une formation adaptée en termes d’approche, de méthodologie, et d’équipements. Dans certains cas, de nouveaux programmes pédagogiques pourront être développés.

Le projet ESSENCE vise à aider les universités russes et vietnamiennes à adapter leur cursus de master d’ingénierie en SEI afin de répondre aux exigences de l’évolution technologique. Ce projet est mis en œuvre en étroite coopération avec le secteur industriel et conformément au cadre européen de certification.

De nouveaux parcours de formation seront développés basés sur les atouts de chaque membre du consortium, en tirant profit de l’expérience européenne de création de programmes pédagogiques, en accord avec le processus de Bologne. Dans le cadre de ce projet, un tronc commun sera élaboré afin d’être intégré dans différents programmes de masters existants, et mis en place au cours de l’année 2020.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Morgane Feuvrier

mise à jour le 16 avril 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes