Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche et valorisation

Une échographie linguale augmentée pour la rééducation orthophonique

Publié le 18 octobre 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Image

Image

Une équipe de chercheurs du laboratoire Grenoble Images Parole Signal Automatique (GIPSA-lab : CNRS/Université Grenoble Alpes/Grenoble INP) et d’Inria Grenoble Rhône-Alpes vient de mettre au point un système permettant de visualiser, en temps réel, nos propres mouvements de langue. Capturés à l’aide d’une sonde échographique placée sous la mâchoire, ces mouvements sont traités par un algorithme d’apprentissage automatique qui permet de piloter une « tête parlante articulatoire ». En plus du visage et des lèvres, cet avatar fait apparaître la langue, le palais et les dents habituellement cachés à l’intérieur de l’appareil vocal. Ce système de « retour visuel », qui devrait permettre de mieux comprendre et donc de mieux corriger sa prononciation, pourra servir à la rééducation orthophonique ou l’apprentissage d’une langue étrangère. Ces travaux sont publiés dans la revue Speech Communication d’octobre 2017.

Vous trouverez le communiqué de presse dans son intégralité.

Image : © Thomas Hueber / GIPSA-Lab (CNRS/Université Grenoble Alpes / Grenoble INP)

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 18 octobre 2017

Contact

Université Grenoble Alpes