Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Présidence

Yves Maréchal, nouveau Vice-président du Conseil d’Administration de Grenoble INP

Mis à jour le 10 mars 2020
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

Yves Maréchal vient d’être élu vice-président du Conseil d’Administration de Grenoble INP, succédant ainsi à Bernard Penz.

yves marechal

yves marechal

Arrivé à Grenoble INP en 1992 en tant que maître de conférences à Grenoble INP – Ense3 (ex-IEG) et chercheur au G2Elab (CNRS, Grenoble INP, UGA), Yves Maréchal a longtemps développé des méthodes numériques et des logiciels pour la simulation numérique pour le génie électrique. Il est notamment co-auteur du logiciel Flux, aujourd’hui commercialisé par la société Altair qui a racheté Cédrat en 2012. Ce logiciel de simulation des phénomènes électromagnétiques et thermiques est utilisé dans le monde entier dans toutes les industries du génie électrique (automobile, naval, équipementiers,...).

Après s’être largement investi dans les activités d’enseignement et de recherche, Yves Maréchal prend pour la première fois des fonctions de pilotage en 2007. Il devient alors directeur adjoint du G2Elab, fonction qu’il occupera pendant sept ans. De 2008 à 2013, il pilote le projet GreEn-ER, qui fut le premier Partenariat Public Privé (PPP) signé en France. A la même date, il prend également la direction du Carnot Energies du Futur, qu’il mènera de la 13e à la 2de place dans les classements en 7 ans. A compter de début 2014, il prend la direction de Grenoble INP – Ense3 pendant 6 ans, durant lesquels il participe au développement des volets relations entreprises et international, ainsi qu’au développement de l’offre de formation avec le renforcement des flux internationaux et la création de nouveaux parcours de masters internationaux notamment.
 

Une nouvelle mission dans un établissement en pleine évolution


Son élection à la vice-présidence du Conseil d’administration de Grenoble INP marque un nouveau tournant dans sa carrière. Se présenter à cette fonction était pour lui une évidence. « Dans l’enseignement supérieur et la recherche, le pilotage est assuré par les pairs. Prendre des responsabilités fait partie de notre métier, estime-t-il. Dans le cadre de ma nouvelle mission, j’espère réussir à renforcer la qualité de vie et de travail dans l’établissement, et faire en sorte qu’il continue à être un lieu d’innovation reconnu par nos partenaires. » Et ce, dans le contexte particulier de construction de la nouvelle UGA. « Rarement dans son histoire, l’établissement n’aura subi une telle évolution. La création du nouvel institut d’ingénierie et de management nous met face à deux défis majeurs : mener à bien une évolution à la fois en termes d’effectif et de périmètre, souligne le nouveau VP. L’établissement devient ainsi la principale formation d’ingénieurs en France, et regroupe tous les talents dont ont besoin les entreprises pour les fonctions de management et d’encadrement. »
Parallèlement, il faudra relever le défi de la nouvelle UGA, dont le cadre est connu (et qu’Yves Maréchal a d’ailleurs contribué à définir), mais qui reste à construire. Réussir cette nouvelle université est une priorité pour lui. Mais cela ne se fera pas sans un établissement fort avec une stratégie réaffirmée « Nous devons en priorité déterminer notre positionnement à 10 ans, ce qui nous aidera à déterminer les points d’étapes et à faire les bons choix pour atteindre cette cible. » Sans oublier les projets menés en parallèle, telle que la construction de l’université européenne UNITE!, et certainement d’autres à venir. « Il faudra veiller à accompagner l’établissement dans ces nouveaux projets tout en menant sa transformation à bien. Mais il faudra également assurer le fonctionnement récurrent et cela impose de trouver le bon équilibre entre moyens financiers en fonctionnement et investissements et les ressources humaines compatibles avec nos ambitions ».

Pour l’aider dans sa tâche, Yves Maréchal pourra compter sur une vice-présidence un peu étoffée. Tandis qu’il se consacrera aux questions liées à la stratégie, aux finances, à l’organisation de l’établissement et au patrimoine, Françoise Delpech, VP adjointe CA, assurera la construction de l’Institut d’Ingénierie et de management, la transformation de l’établissement à cet égard et la conduite du changement. Enfin Bernard Pineaux, chargé de mission amélioration continue, travaillera en étroite collaboration avec l’équipe vice-présidence du CA.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 10 mars 2020

Université Grenoble Alpes