Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Une cérémonie haute en couleurs pour les 10 ans de mandat de Paul Jacquet

Publié le 4 mars 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Communiqué

Le jeudi 23 février 2012, pour fêter les 10 ans de mandat de Paul Jacquet, administrateur général de Grenoble INP, 400 personnels et partenaires se sont réunis à l'auditorium de Minatec, afin de lui témoigner leur reconnaissance pour le travail qu'il a conduit à la tête de Grenoble INP de 2002 à 2012.

Ce fut une cérémonie inscrite dans l'état d'esprit que Paul Jacquet a insufflé pendant ses 10 ans à Grenoble INP : hauteur de vue et chaleur humaine.
Rien de protocolaire ou du traditionnel hommage coutumier de ce type de manifestation.

Au cours de cette cérémonie, plusieurs orateurs ont salué la carrière de Paul Jacquet :
  • Eric Pilaud, président du conseil d'administration de 2008-2011 (premier président du CA du grand établissement)
  • Christian Lerminiaux, Président de la CDEFI (conférence des directeurs des écoles d'ingénieurs françaises) depuis 2011
  • Geneviève Fioraso, députée de l'Isère, adjointe à l'économie, l'université et la recherche à la  ville de Grenoble, première vice-présidente de la Metro, chargée de l'innovation, représentée par Morad Bachir Cherif, conseiller municipal.
  • Thierry Grange, directeur de Grenoble Ecole de Management
  • Brigitte Plateau, nouvel administrateur de Grenoble INP


Paul Jacquet s'est aussi exprimé sur ce qui l'a conduit à la tête de Grenoble INP pendant 10 ans et à présider pendant 7 ans la CDEFI.
« Ces dix années ont été marquées principalement par une transformation de l'établissement via notre refondation, l'ouverture de Minatec, la création de I'IFCEN en Chine, celle de la fondation partenariale et la reconfiguration du site grenoblois. Avec le recul, et au terme de mon  mandat, je peux dire que ses réalisations majeures ont vu le jour parce qu'elles étaient inscrites dans une vision partagée du développement de Grenoble INP : un établissement moderne, ouvert, performant et acteur de son environnement socio-économique et qui souhaite améliorer ses résultats et renforcer son attractivité. [...]
Au-delà des réalisations majeures et des résultats concrets, je dois avouer que j'ai vraiment pris plaisir à diriger cet établissement." précise-t-il.


Le bilan
A l'occasion de cette cérémonie, une plaquette de bilan a été distribuée. Elle met l'accent sur les principales réalisations sous la mandature de Paul Jacquet et de son équipe et présente les résultats identifiés. 

Refondation : changement de statut avec la mise en place du grand établissement, 6 nouvelles écoles d'ingénieurs, une direction de la recherche ...
Réalisation de Minatec, ouverture d'IFCEN, création de la fondation partenariale...
Et aussi des évaluations positives, une attractivité renforcée (recrutements en hausse, classements performants) et des finances consolidées.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 14 mars 2012

Université Grenoble Alpes