Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable
Grenoble INP Institut d'ingénierie et de management

Grenoble Institute of Engineering and Management
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Dossier spécial journée de la femme : vive les ingénieuses !

Ingénieur, un métier d'homme ? Cette idée reçue est de moins en moins exacte. Si la profession ne compte, à l'heure actuelle, que 17% de femmes ingénieurs en activité, le nombre de femmes ingénieurs a augmenté de manière considérable depuis 20 ans.



Selon le rapport annuel de la CDEFI publié en mars 2010, le taux de filles dans les écoles d'ingénieurs serait en augmentation constante : elles étaient 25,9% des effectifs en 2008-2009, soit 7% de plus qu'il y a trois ans. Globalement, la proportion de filles dans les écoles d'ingénieurs de France avoisine les 25% depuis une dizaine d'années, alors qu'elle ne dépassait pas 10% dans les années 70. Un résultat dû aux campagnes d'information et de promotion des études d'ingénieurs auprès des lycéennes, et à la convention interministérielle pour l'égalité des filles et des garçons dans le système éducatif, mise en place pour la période 2006-2011.

Ingénieurs, des filières qui réussissent aux femmes
Pour autant, des efforts restent à faire car le taux de filles dans les écoles d'ingénieurs a tendance à stagner à 25% depuis 5 ans environ.
Pourtant, les femmes réussissent dans les filières ingénieurs. Une fois diplômées, elles ont des carrières variées, plutôt bien payées et sans difficultés particulières face aux risques de chômage : 7 % des ingénieures toutes écoles confondues étaient en recherche d'emploi fin 2009, et 83% d'entre elles avaient un emploi stable avec un statut cadre.
Alors les filles, encore un effort !

Quelques chiffres :
Au sein de Grenoble INP, on observe de fortes variations en fonction des écoles : en 2010, le taux global de filles était de 23,86% en première année dans les écoles, avec de nettes différences en fonction des écoles (chiffres pour les premières années en 2010) :
  • Ense3 : 26,7%
  • Ensimag : 17,5%
  • Esisar : 9,6%
  • Génie Industriel : 33,3%
  • Pagora : 44,2%
  • Phelma : 23,4%
  • Total : 23,86%

mise à jour le 8 mars 2011

Université Grenoble Alpes