Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable
Grenoble INP Institut d'ingénierie et de management

Grenoble Institute of Engineering and Management
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

23 élèves - ingénieurs de Grenoble INP ont fait l’Usine nouvelle

Publié le 3 février 2009
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Communiqué

Le numéro 3131 de l’Usine nouvelle, diffusé le 29 janvier 2009, avait une tonalité particulière : il a été co-réalisé par 23 élèves - ingénieurs de Grenoble INP. Retour sur une aventure de 3 mois qui a mobilisé, passionné et parfois surpris les 23 apprentis journalistes...

Pourquoi l'Usine nouvelle ?

C'est à l'occasion d'une rencontre avec Arnaud Dumas, journaliste à l'Usine nouvelle en charge notamment de la réalisation de l'enquête annuelle de ce magazine sur les écoles d'ingénieurs,que l'idée d'un partenariat avec Grenoble INP a germé. Il faut dire que l'INSA de Lyon avait ouvert la voie, en faisant réaliser un numéro de cet hebdomadaire à ses étudiants.

L'objectif pour Grenoble INP était simple : avec le lancement des 6 nouvelles écoles, il devenait stratégique de promouvoir les compétences des futurs diplômés de ces écoles auprès des recruteurs potentiels. Or l'Usine nouvelle est un magazine hebdomadaire, diffusé à près de 100 000 exemplaires, et lu parprès de 600 000 ingénieurs et cadres de l'industrie. Le choix d'un partenariat entre notre établissement et ce magazine est apparu comme"naturel".

Fin du 1er épisode...

Choisir et former les apprentis journalistes

Transformer, l'espace d'un numéro, des futurs ingénieurs en journaliste n'est pas une mince affaire. En Bureau de Grenoble INP, il est décidé de ne sélectionner que des étudiants de 2ème année d'école (qui ont déjà eu une expérience en milieu industriel, et qui connaissent relativement bien leur école) et des doctorants. 23 volontaires se présentent.

Après un rapide test pour vérifier qu'ils n'ont pas l'angoisse de la page blanche (un véritable handicap s'ils sont amenés à écrire des articles), les étudiants se retrouventle 16 octobre à Minatec, dans les locaux de Grenoble INP - Phelma, face à Thierry Deljésus, rédacteur en chef adjoint et Christine Bradu, secrétaire générale de la rédaction de l'Usine nouvelle...

qui leur présentent la structure du magazine et les initient aux techniques de base du journalisme.

La conférence de rédaction à Paris

Tout le monde se retrouve le 20 novembre, dans les locaux de l'Usine nouvelle à Paris, pour une visite de la rédaction, avant de participer à une conférence de rédaction, avec l'ensemble des journalistes. Un grand moment d'échange et de partage où les idées de sujets et de reportages fusent de toute part.Une première série de sujets est retenue, et des binômes entre un étudiant et un journaliste se forment.

Le 17 décembre, la liste définitive de l'ensemble des articles et dossiers du numéro est envoyée à tous les étudiants qui se mettent au travail...

La rédaction vient à Grenoble

Les étudiants enquêtent, interviewent des personnalités économiques, industrielles, politiques. La rédaction décide de faire témoigner Didier Lombard, PDG de France Télécom - Orange face à 4 étudiants, le 9 janvier 2009, au siège de France Télécom à Paris. "Un moment très intense, et impressionnant", déclare l'un des quatre étudiants à la sortie de cette rencontre.

Dernière ligne droite les 22 et 23 janvier : une vingtaine de collaborateurs de l'Usine nouvelle (journalistes et maquettistes) viennent s'installer à l'INP pour boucler le journal.

Réécriture de certains articles, choix des photos, mise en maquette des pages, le journal prend forme, avec la participation active des étudiants qui découvrent l'ambiance très particulière d'un bouclage.

Mardi 27 janvier, impression du journal

Deux étudiants de Grenoble INP - Pagora reviennent à Paris, le 27 janvier, pour découvrir l'impression du numéro auquel ils ont participé, en banlieue parisienne. En trois heures, près de 25 tonnes de papier sont imprimées et transformées en 95 000 exemplaires du magazine, envoyés aux abonnés et dans les kiosques en France.

Jeudi 29 janvier, livraison du magazine

Le 29 janvier, dans la salle des pas perdus du Site Viallet, Paul Jacquet, administrateur général de Grenoble INP, réunit les 23 étudiants pour les féliciter, en compagnie des directeurs des écoles et des directeurs des études.

La fin d'une grande aventure pour les 23 apprentis journalistes, "qui ont su porter haut et fort les couleurs de Grenoble INP ", a souligné Paul Jacquet. "L'implication de nos 23 étudiants dans la réalisation d'un numéro de l'Usine nouvelle est une formidable opportunité pour enrichir leur expérience professionnelle. Nous les savions talentueux. Ils nous en ont donné une preuve supplémentaire dans un secteur où nous ne les attendions pas ! Grenoble INP et l'Usine Nouvelle ont mis en commun leurs équipes,l'espace d'un numéro, sur des thèmes qui les rassemblent : ingénierie,innovation, emploi ...Un partenariat au service de la culture industrielle que nous partageons".

"Cette opération s'est révélée très intéressante pour l'équipe de L'Usine Nouvelle, ajoute Laurent Guez, directeur de la rédaction de l'hebdomadaire. La qualité des échanges avec les élèves de Grenoble INP, et leurs propres efforts dans le travail éditorial, nous ont permis aussi de confectionner un très beau numéro. Co-produire L'Usine Nouvelle avec les élèves ingénieurs, c'est imaginer un produit en collaboration avec ses futurs clients ; c'est donc passionnant".

Un grand merci aux étudiants qui se sont prêtés au jeu et qui ont démontré leur talent, leur implication...en gardant en permanence une bonne humeur, même si ce n'était pas facile tout le temps.

Les 23 participants

Nicolas BATAILLE (Ense3)
Frédéric CARTIEAUX (Esisar)
Jean COUSIN (Phelma)
Alexandre CHUREAU (Doctorant Tima)
Bastien DJIAN (Génie industriel)
Pierre DUREAULT (Pagora)
Noémie ESCAITH (Génie industriel)
Véronique FONTAINE (Génie industriel)
Nicolas FRAMERY (Esisar)
Simon HANNOUZ (Pagora)
Mathieu HUARD (Ensimag)
Guillaume LAVOUE (Pagora)
Laurent LIM (Génie industriel)
Antoine MAGNANI, réalisateur de la vidéo du making of (Génie industriel)
Zineb MARNISSI (Ensimag)
Marie-Maud OLIVIER, photographe (Génie industriel)
Guillaume PERRIN (Phelma)
Laura POSSOZ (Phelma)
Marianne POTTIER (Pagora)
Bertrand QUESNE (Pagora)
Maryka SISOMBAT (Génie industriel)
Aude VACHER (Ensimag)
Adrien VERDIER (Génie industriel)

Pour en savoir plus

Le site de l'Usine nouvelle

La vidéo du making of

Contact :
Florent GOT


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 3 février 2009

Université Grenoble Alpes