Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche - Valo > Stratégie

Marc Aurousseau, directeur scientifique « Environnement et production éco-efficiente » à Grenoble INP

Marc AurousseauComment se positionnent les recherches menées dans ce domaine dans les laboratoires co-pilotés par Grenoble INP dans le contexte de l’Idex grenoblois ?

« La direction scientifique que j’anime regroupe à la fois des champs disciplinaires tels que le génie des procédés, la chimie, la mécanique, les géosciences et l’économie, ainsi que des enjeux sociétaux comme l’environnement, le développement durable, le changement climatique, la valorisation des bioressources, les risques et l’Industrie du Futur. Les laboratoires rattachés à cette direction scientifique sont le 3SR, G-SCOP, GAEL, IGE, LEGI, LGP2, LRP, sans oublier le laboratoire CARE au Vietnam. Bien évidemment, d’autres structures fédératives du site telles que les Labex (TEC21, OSUG@2020,…), les fédérations et associations (Fed3G, PARN,…) et autres plateformes (S.mart -nouveau nom d’AIP-Primeca-,…), sont également concernées. Ces thèmes, très souvent associés à des problématiques autour de l’énergie plus spécifiquement animées par la direction scientifique « Matériaux et Energie », sont au cœur de l’enjeu sociétal Planète et Société Durables de l’Idex. Cela se traduit par exemple dans l’appel à projet CDP 2016 par le financement des projets Trajectories* et Glyco@Alps**. On peut également citer le financement du projet A2I, Ateliers intelligents de l’industrie sur le site Viallet, porté par l’établissement dans le dernier CPER. »

* scénariser les socio-écosystèmes alpins en mutation entre phénomènes environnementaux, dynamiques sociales et économiques
** valorisation des sucres, notamment issus de la biodiversité alpine, dans les produits biopharmaceutiques, le diagnostic médical, la médecine personnalisée, les matériaux, la durabilité environnementale et les bio-industries innovantes



Comment voyez-vous votre mission de directeur scientifique dans ce contexte ?

« La mission de directeur scientifique est donc à la fois de faire le lien entre d’un côté, la direction et les chercheurs des laboratoires et d’un autre côté la vice-présidence recherche et valorisation de Grenoble INP, mais aussi d’animer des thématiques pour favoriser l’émergence de projets. A ce rôle d’écoute et d’échange s’ajoute la participation à la définition et la mise en œuvre de la politique scientifique de l’établissement ainsi que l’analyse en bureau politique DRIVE de Grenoble INP de dossiers et projets : demande CRCT, Délégation, AAP Equipements scientifiques Grenoble INP, subvention colloques, Professeurs invités, etc. Avec les trois autres directeurs scientifiques, notre mission est donc de seconder le VP Recherche pour renforcer le positionnement de l’établissement sur le site et le rayonnement des travaux de recherche en Ingénierie réalisés dans les laboratoires co-pilotés. »


Quels objectifs vous êtes-vous fixés, et quelles actions comptez-vous mettre en place pour les atteindre ?

« Mes objectifs sont de développer et valoriser les forces vives, les compétences et les thématiques de recherche au sein des laboratoires co-pilotés par Grenoble INP. Cela passe par des rencontres régulières avec les équipes de direction des laboratoires, mais également avec les chercheurs. Nous avons mis en place un certain nombre de dispositifs visant à améliorer les conditions de travail de nos chercheurs, que ce soit en temps (dispositif MOISE, mobilité,…) ou en moyens (appels à projets Equipements scientifiques, bourses doctorales Présidence,…). Ces rencontres permettent aux informations de circuler, et également de déceler des sujets et des chercheurs porteurs de projets futurs (ANR, ERC,…). Je participe également aux niveaux régional et national à différentes instances (ARC, pôle AXELERA, Alliance AllEnvi, …) afin de capter des informations pour les redéployer et accroître la visibilité de nos activités.
Enfin, la mise en commun des compétences de nos laboratoires co-pilotés et des écoles de Grenoble INP dans ces thématiques, se traduit dans le semestre électif PIME (Procédés Industriels et Management Environnemental), lequel propose depuis plus de 15 ans aux élèves ingénieurs d’acquérir de façon originale une double compétence pour les métiers de l’environnement. »



Parcours

Après une formation initiale en génie de l’environnement à Chambéry et un doctorat à l’INPL Nancy sur un procédé électrochimique de traitement des effluents gazeux, Marc Aurousseau a été recruté comme maître de conférences en 1995 à Grenoble INP – Phelma et au laboratoire LEPMI, pour rejoindre ensuite Grenoble INP – Pagora et le laboratoire LGP2 en 2002 en tant que Professeur des Universités. Ses sujets d’enseignement et de recherche tournent autour des thématiques des sciences de l’ingénieur et du génie des procédés, notamment liés à l’environnement et au développement durable au travers de l’étude de procédés de traitement d’effluents liquides et de procédés de production propres et économes en matières et en énergie (désencrage à l’ozone de papiers de récupération).
Concerné depuis près de 30 ans par le thème « Ingénierie verte et économe », il a participé dès 2003 à la structuration du GIS Envirhônalp, co-animé l’axe Ecotechnologies du cluster, puis l’ARC Environnement de la région AURA de 2006 à 2017. Il co-pilote l’axe stratégique Usine éco-efficiente du pôle de compétitivité « Chimie-Environnement » AXELERA depuis 2011. Il a également été responsable « Ingénierie des Procédés » dans le projet FUTURPROD (Systèmes de production du futur), atelier de réflexion Prospective financé par l’ANR et dont les conclusions ont alimenté le défi « Stimuler le renouveau industriel » de l’Appel à projet générique 2014, 2015 et 2016 de l’ANR. C’est pour cette raison qu’il a tout naturellement accepté cette nouvelle mission étendue de directeur scientifique «Environnement et production éco-efficiente » au sein de Grenoble INP après avoir assuré celle de chargé de mission Environnement.
Laboratoires
3SRG-SCOP, GAEL, LEGI, LGP2, LRP, IGE

Institut Carnot : PolyNat

Labex :
TEC21, OSUG@2020

Plates-formes : CREMHyG, S.mart (nouveau nom d'AIP-Primeca)

Structure fédérative : Féd. 3G

Contact

Marc Aurousseau - Tél. 04 76 82 69 79

Rédigé par Helene Deschamps

mise à jour le 7 mars 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes