Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Innover pour un avenir durable

Le pôle de compétitivité TENERRDIS

Mis à jour le 7 mai 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Le pôle de compétitivité TENERRDIS (Technologies énergies nouvelles, énergies renouvelables Rhône-Alpes, Drome, Isère, Savoie pour le développement des nouvelles Technologies de l'énergie) a pour ambition de développer en Rhône-Alpes l'ensemble de la filière économique des nouvelles énergies en stimulant les partenariats de R&D entre entreprises, centres de recherche publics et privés, centres de formation, acteurs économiques et institutionnels, afin de générer des projets innovants porteurs de création d'activité et d'emplois.

image

Cinq programmes pour développer un bouquet énergétique diversifié futur, avec des applications visant des marchés de masse tels que le bâtiment et les transports, le pôle Tenerrdis se traduit en cinq programmes d'actions :
  • Solaire et bâtiment : Optimiser la gestion globale de l'énergie dans les bâtiments, en améliorant leur efficacité énergétique et en ayant recours à l'énergie solaire photovoltaïque (électricité) et thermique (eau chaude, chauffage, pompe à chaleur et climatisation).
  • Gestion des réseaux : Améliorer à l'échelle d'un bâtiment ou d'un territoire, l'efficacité et la sûreté des réseaux de distribution d'énergie en tenant compte de la diversité des sources et de la capacité des usagers à revendre leur production d'électricité
  • Biomasse : Produire des carburants, de l'électricité et de l'hydrogène à partir de la filière de traitement thermochimique de la biomasse forestière.
  • Hydrogène et piles à combustible : Développer des transports propres par utilisation de piles à combustible et d'hydrogène, et produire l'hydrogène à partir d'énergies renouvelables (électrolyse, gazéification de biomasse).
  • Hydraulique : Accroître l'efficacité des équipements, améliorer la maîtrise et la gestion de la ressource en eau, promouvoir de nouveaux concepts de machines, satisfaire aux normes et se positionner sur de grands marchés étrangers.

Cinq plateformes de compétences
pour favoriser la collaboration entre les partenaires des programmes d'action INES l'Institut National de l'Energie Solaire, au cœur des acteurs du solaire et du bâtiment, regroupe trois départements : INES - Education (information et sensibilisation), INES - RDI (recherche public/privé) et INES - Démonstration (pilotes technologiques) :
  • PREDIS
    Ce centre européen d'innovation et de formation sur l'énergie distribuée regroupe des plates-formes technologiques organisées autour du triptyque fédérateur formation / recherche / diffusion (Grenoble INP, UJF, UPMF, CNRS, CEA) fortement mis en avant par la Région durant ces dernières années.
  • BIOMASSE
    Cette plateforme en projet a pour objectif de réunir les moyens d'essais permettant le développement des technologies de gazéification de biomasse ligno-cellulosique pour ses diverses utilisations énergétiques: cogénération électricité/chaleur, production de carburants de synthèse, production d'hydrogène.
  • PACLAB
    Centre d'Excellence Européen pour le développement des piles à combustibles et des technologies de l'hydrogène. Ce centre, en projet, s'appuiera sur les nombreux moyens d'essais et de qualification des composants et des systèmes développés par le CEA et Grenoble INP.
  • HYDRO
    Le Centre de recherche et d'essais de machines hydrauliques de Grenoble (CREMHyG) de Grenoble INP, développe des moyens d'essai et de mesure pour analyser les performances hydrauliques et les instationnarités des écoulements cavitants dans les turbomachines au niveau de l'énergie hydroélectrique (turbine, turbine pompe), en partenariat avec les grands constructeurs comme Astom.


Tenerrdis, porté par un territoire à fort potentiel


Rhône-Alpes étant une région qui concentre en France la grande majorité du secteur industriel des énergies renouvelables, les 5 zones territoriales de R&D qui définissent l'ensemble du périmètre de Tenerrdis où sont implantées les centres de recherche, les entreprises et les organismes de formation, contribueront à structurer la filière des nouvelles technologies de l'énergie afin de permettre au pôle d'acquérir à terme une dimension mondiale et d'être leader aux côtés des autres pôles de compétitivité de même thématique, notamment Capénergies en PACA et Derbi en Languedoc-Roussillon.


Gouvernance du pôle


Le Club de Gouvernance définit la stratégie et la mise en place des projets du pôle Tenerrdis. Il est composé de :

Six industriels de la filière des nouvelles technologies de l'énergie
  • Alstom Power Environment, représenté par  Maryse François, Directrice ingénierie et R&D
  • CIAT, représenté par Jean-Pierre Picolet, Directeur stratégie et développement International
  • GDF Suez, représenté par Marc Florette, Directeur, Direction de la recherche
  • MGE UPS SYSTEMS, représenté par Claude Graff, Président
  • Tenesol (ex-Total Energie), représenté par Roland Barthez, Directeur général
  • Thales, représenté par Daniel Briquet, Directeur Business unit Nucléaire, défense et déchets,

Trois centres de recherche scientifiques et académiques
  • Le CEA représenté par Jean Therme, Directeur de la recherche technologique
  • Le groupe Grenoble INP, représenté par Paul Jacquet, Président
  • L'Université de Savoie, représenté par Claude Jameux, Président

Une collectivité territoriale

Un invité permanent


Les énergies renouvelables en Rhône-Alpes


Les industriels du pôle TENERDDIS représentent près de 100 000 emplois en Rhône-Alpes et certains d'entre eux sont des acteurs majeurs à l'international : Schneider Electric, Alstom, MGE, Photowatt, Tenesol, Gaz de France, EDF...

Le pôle réunit le CEA, Grenoble INP, l'Université de Savoie et de nombreux autres acteurs de la formation et de la recherche publique.

La région Rhône-Alpes (première région hydroélectrique avec 41 % de la production nationale) abrite des compétences essentielles en matière d'énergies renouvelables. Elle est également au premier rang national en terme de capteurs photovoltaïques installés par habitant.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Xavier Oster

mise à jour le 7 mai 2014

Site web

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus