Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
L'esprit d'innovation partagé

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
L'esprit d'innovation partagé

Identifiez le mode de coopération adéquat

Mis à jour le 13 novembre 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Différentes formes de coopération sont envisageables. Remplissant son rôle d'interface entre les entreprises et la recherche Grenoble INP Entreprise vous aide à les formaliser jusqu'à la signature d'un contrat.

Logo INPG Entreprise SA - IESA

Logo INPG Entreprise SA - IESA

  • Le contrat de recherche : Lorsqu'une solution à un problème donné n'existe pas dans l'état de l'art, l'entreprise peut solliciter une équipe de recherche du groupe Grenoble INP spécialisée dans le domaine afin de monter une coopération scientifique. Cette coopération impliquera du personnel et l'environnement scientifiques de l'équipe. Il s'agit par exemple d'améliorer un produit ou un procédé, adapter un savoir-faire ou une technique à une contrainte industrielle, développer un nouveau produit, procédé ou logiciel
  • La prestation de service : Une équipe  de recherche peut apporter son expertise sur un problème industriel concernant son domaine sans toutefois donner lieu à la recherche d'une solution avancée (état de l'art, assistance conseil). La prestation fait appel aux connaissances, et savoir faire des chercheurs dans l'environnement de leur laboratoire (moyens techniques, plate-forme technologique, équipements spécialisés)
  • Les contrats de conseil/expertise : Il s'agit là d'une prestation intellectuelle réalisée par un chercheur confirmé sur un problème donné par l'entreprise. L'engagement du chercheur sera spécifié dans les termes du contrat ; la fourniture finale est le plus souvent un rapport confidentiel
Plusieurs formules permettent  également à l'entreprise d'accueillir de jeunes ingénieurs ou docteurs affectés à la coopération
  • Projet de fin d'étude encadré : intervention d'un expert assisté d'un élève ingénieur (3ème année) stagiaire pendant 4 à 6 mois
  • Diplôme de recherche technologique (DRT) : étude de recherche appliquée, de 18 mois, effectuée par un jeune ingénieur dans le cadre d'un diplôme Bac+6. Encadrement par un enseignant-chercheur, avec l'appui d'un laboratoire de recherche
  • Thèse:  Travail de recherche réalisé par un doctorant pour le compte d'une entreprise pendant une période de 3 ans, avec le concours d'un laboratoire d'accueil. Un financement public peut être demandé pour couvrir le salaire du doctorant pendant la durée de la thèse (Convention Industrielle de Formation par la Recherche/CIFRE)
Le cas échéant, l'entreprise peut bénéficier  d'aides spécifiques pour l'embauche ultérieure de ces jeunes ingénieurs/docteurs.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Xavier Oster

mise à jour le 13 novembre 2015

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus