Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable

> Grenoble INP > Actualités > Nos élèves ont du talent

Ondra Zeman : apprenti ingénieur et champion de France d’aviron

Publié le 27 novembre 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Distinction / prix

« Je préfère les journées bien pleines où l’on ne s’arrête pas, j’aime ce rythme soutenu », nous confie Ondra Zeman, sportif de haut niveau (SHN) et élève-apprenti à Grenoble INP – Pagora, lorsque nous l’interrogeons sur son organisation entre cours, entrainements et entreprise. Début octobre, il est devenu, à Vichy, double champion de France d’aviron avec son club grenoblois : en bateau à 4 hommes et en 8 mixte. Portrait d’un élève en apprentissage qui rêve aujourd’hui d’une sélection olympique.

ondra zeman Grenoble INP

ondra zeman Grenoble INP

Un double parcours universitaire et sportif


Pratiquant l’aviron depuis 10 ans au sein du club d’aviron grenoblois, Ondra a déjà, depuis la terminale, été sélectionné 5 fois d’affilée en équipe de France, depuis la terminale, pour participer aux championnats du monde. Avant sa double victoire à Vichy cet automne, il avait déjà été sacré 3 fois champion de France, 3 fois vice-champion de France et 4 fois médaillé de bronze aux championnats de France.

Elève en 2e année à Grenoble INP – Pagora, il fait son apprentissage en alternance chez ISORG, start-up grenobloise spécialisée dans l’électronique imprimée. « Une des plus grosses contraintes pour moi était de trouver une entreprise sur Grenoble afin de pouvoir poursuivre mes entrainements avec mon club. ». Il a intégré Grenoble INP – Pagora après son DUT Mesures Physiques à l’Université Grenoble Alpes, réalisé en 3 ans grâce au statut de sportif de haut niveau. « Cela m’a permis de réaliser un stage de 17 semaines plutôt que 10 et surtout d’avoir du temps pour un entrainement intensif. »
 

Statut SHN : un suivi individualisé


Grâce au statut de sportif de haut niveau, il mène de front entrainement intensif, cours et périodes en entreprise. « J’ai toujours été très satisfait du statut SHN, (au-delà de l’aménagement des plannings, que je n’ai pas demandé pour mon cursus ingénieur) cela permet une certaine souplesse et de s’adapter au profil de chaque sportif en fonction de ses besoins. J’apprécie vraiment le fait que les enseignants soient disponibles et compréhensifs, nous bénéficions vraiment d’un suivi personnalisé. »
 

Fondation Grenoble INP : un soutien dès la première année


Ondra est soutenu par la Fondation Grenoble INP depuis l’année dernière déjà. Bénéficiaire d’une bourse sportif de haut niveau, il a pu investir dans du matériel high tech afin d’optimiser ses performances sportives et projette d’acquérir un second bateau, similaire à ceux mis à disposition en compétition « pour pouvoir m’entrainer sur l’Isère, à côté de l’école. »
 

L’avenir : vers une sélection olympique ?


Les sélections pour l’équipe de France étant en avril, Ondra espère l’intégrer, cette année encore, et ainsi pouvoir préparer les Jeux olympiques de 2020. « Si je suis sélectionné, il faudra faire le stage préparatoire de 200 jours avec l’équipe de France, et que j’aménage ma dernière année pour faire mon diplôme d’ingénieur en 4 ans. Si je ne suis pas sélectionné pour les JO, je finirai l’école et ferai ensuite soit une poursuite d’étude, soit un séjour à l’étranger ou également pourquoi pas, travailler chez ISORG. Je ne suis pas encore totalement décidé ». « Quoiqu’il en soit, j’envisage, après mon diplôme d’ingénieur, de suivre une formation de 18 mois afin de devenir à mon tour entraineur d’aviron et d’être à la fois ingénieur et coach. »
 

Tous nos encouragements et vœux de succès !


Crédit photo : © Frank Leloire photo

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Marie Glorion

mise à jour le 12 décembre 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes