Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche - Valo > Grenoble IN'Press

Des emplois pour 40 ans... au moins !

Pierre BenechComme la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie l'a récemment rappelé, le nucléaire occupera une part significative du bouquet énergétique au moins pendant les 40 prochaines années. En théorie, cela est déjà suffisant pour occuper les futurs ingénieurs sur l'ensemble de leur carrière ! Cela est d'autant plus vrai que des compétences dans le domaine sont non seulement nécessaires à la construction des nouvelles installations, mais aussi pour le démantèlement des centrales en fin de vie de par le monde. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, démanteler une centrale nécessite un savoir-faire et des moyens comparables à ceux qu'il faut pour la construire. Et en France, nous disposons d'un savoir-faire reconnu dans le monde entier, à l'instar de l'aéronautique et du ferroviaire. La filière nucléaire française emploie aujourd'hui au total plus de 220 000 salariés qui se décomposent en 125 000 emplois directs, 95 000 indirects. A ces 220 000 emplois directs et indirects s'ajoutent environ 190 000 emplois induits. Ces emplois correspondent à des métiers très variés, qui pour la majorité d'entre eux ne sont pas spécifiques à l'industrie nucléaire, mais requièrent une exigence permanente de professionnalisme, de sureté et de sécurité*. La filière nucléaire regroupe en effet une grande diversité de métiers : outre la neutronique et la thermohydraulique, il y a aussi le BTP, l'automatique pour le contrôle-commande, l'informatique pour la simulation et la supervision, etc. Le groupe Grenoble INP, qui depuis 1955 propose des enseignements dans le nucléaire civil, forme aujourd'hui près d'un sixième de l'ensemble des ingénieurs diplômés dans le domaine en France.

* Rapport du comité stratégique de la filière nucléaire, décembre 2012

Rédigé par Clotilde Waltz

mise à jour le 19 avril 2013

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes