Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Une excellence accessible à tous

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Une excellence accessible à tous

Master Sciences de la Terre et des Planètes, Environnement - STE

Mis à jour le 3 janvier 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Présentation

  • Master

    Diplôme national
  • Grade : MasterVille : GRENOBLE

    Accessible en :

    • Formation initiale
    • Formation continue
    Année de sortie : Bac + 5Tarif : Frais universitaires
    Niveau de sortie : Niveau I
    Durée : 2 ans
  • Mention : Sciences de la Terre et des Planètes - Environnement

RESPONSABLE(S)

Isabella Zin

Résumé

Formation co-accréditée entre Institut polytechnique de Grenoble et Université Grenoble 1 (UJF/UGA).

L’objectif est de former des étudiants aux outils modernes de la physique-mécanique, de la chimie et de la géologie, permettant d’aborder de façon quantitative les Sciences de la Terre et de l’Environnement, qu’il s’agisse des études de géodynamique, de climat, de risques naturels, de pollution des sols et des eaux, d’explorations géologiques et géophysiques, etc, tout en maniant ces outils sur la base d’une très bonne connaissance de terrain.

Objectifs

Un enjeu majeur est d’appliquer des sciences et techniques nouvelles, avec une large part donnée à la modélisation, aux problèmes actuels de société. Aucun des parcours n’est affiché spécifiquement à finalité professionnalisant ou recherche ; nous avons fait le choix d’afficher des parcours selon leur finalité en termes de compétences acquises. Néanmoins, les parcours Géodynamique et Atmosphère-Climat préparent principalement à une poursuite en thèse. Les autres parcours sont des parcours mixtes (Recherche, Développement et Innovation) qui préparent aussi bien à l’intégration du marché du travail à BAC+5 qu’à BAC+8. Ces débouchés sont : à BAC+5 - postes d’ingénieur dans les grandes compagnies énergétiques et minières ; bureaux d’études en géologie, géophysique, environnement ; collectivités locales et territoriales ; organisations non-gouvernementales ; à BAC+8 - enseignement-recherche dans les EPST, EPIC ; recherche-développement dans les grandes compagnies énergétiques et minières, centres de recherche sur l’environnement, organismes internationaux et nationaux.
 

Ce master offre 9 parcours :

Spécificités

Le master se fait en formation initiale mais est ouvert à la formation continue (plusieurs étudiants par an). Dans la nouvelle maquette, le regroupement de certains modules sur un temps court (modèle « short course ») facilitera l’ouverture de ces modules à la FC. Une ouverture vers les SHS (économie des ressources, développement durable) sera proposé dans les parcours Géoressources et Atmosphère-Climat sous forme de « Pack SHS » (150 h en CU).

  • Formation en collaboration avec

    Recherche 

    La formation est adossée aux laboratoires de recherche associés à l’OSUG (Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble), plus particulièrement aux laboratoires suivants :
    • Institut des Sciences de la Terre – ISTerre (parcours Géodynamique, Géoressources, Géorisques, Géophysique, MEEES) ;
    • Laboratoire de Transferts en Hydrologie et Environnement – LTHE (parcours Hydroressources, Hydrohasards, Atmosphère-Climat) ;
    • Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de l’Environnement – LGGE (parcours Atmosphère-Climat)
    Des liens étroits avec les autres laboratoires et équipes de l’OSUG existent également (intervention d’EC ; proposition de stages). Le Labex OSUG@2020 a un fort volet formation (1/4 du budget total) et est très présent dans le soutien de cette formation.

    Enseignement supérieur

    Formation co-accréditée entre Institut polytechnique de Grenoble et Université Grenoble 1 (UJF/UGA).
    Des UE communes avec Grenoble INP font partie des parcours Atmosphère-Climat, Hydroressources, et Hydrohasards.
     

    Entreprise

    Dans la spécialité M2P-ES (nouveau parcours Hydroressources), 26% des enseignements étaient dispensés par des professionnels de Bureaux d’Etudes, grandes entreprises ou collectivités (G-environnement, Hydrophy, Artelia, Burgeap, EDF, Idées Eaux, ACF, SCE environnement, Sciences environnement, association DEFIE,...). Dans la spécialité M2P-GER (reconduit sous forme des parcours géoressources, géorisques et en partie géophysique), ~10% des enseignements étaient dispensés par des professionnels (Schlumberger, IFP-EN, TOTAL).

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Admission

  • Niveau(x) de recrutement : Bac + 3, Bac + 4
  • Ville : GRENOBLE
  • Tarif : Frais universitaires
  • Accessible en :
    • Formation initiale
    • Formation continue

Conditions d'admission

Pour intégrer un master 1, vous devez être titulaire d'un niveau Licence 3 ou équivalent. Pour intégrer un Master 2, vous devez être titulaire d'un Master 1 ou équivalent.

Votre cursus doit être en accord avec le master que vous souhaitez intégrer.

Les modalités de recrutement et d'inscription sont précisées directement au niveau des spécialités.

 

Contacts

Responsable(s) de la formation

Isabella Zin

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Programme

  • Durée des études : 2 ans

Programme

Le Master est organisé autour de 8 parcours (dont 2 parcours formellement identifiés comme parcours internationaux). Tous les parcours, sauf le Erasmus Mundus MEEES, sont définis sur les 2 ans du Master et les étudiants choisissent un parcours en s’inscrivant au Master 1. Néanmoins, une spécialisation progressive est prévue avec un tronc commun à la mention (12 ECTS), des modules de tronc commun par portail (Terre Solide 15 ECTS; Eau-Climat-Environnement 18 ECTS) et une majorité d’UE mutualisées entre plusieurs parcours (voir tableau ci-dessous), afin d’assurer la soutenabilité de la maquette. Ainsi, jusqu’à la fin du M1 il sera possible de changer de parcours, le choix définitif de parcours se faisant à l’entrée du M2. Les UE de tronc commun et mutualisées entre plusieurs parcours seront placées préférentiellement en M1 alors que les UE spécifiques aux parcours seront placées notamment en S3.

Parcours


Parcours de master 1

Parcours de master 2





Sciences de la Terre et des Planètes, Environnement (UJF / UGA)

 

Géodynamique / Geodynamics (UJF / UGA)
Géoressources / Georesources (UJF / UGA)
Géorisques / Geohasards (UJF / UGA)
Géophysique / Geophysics (UJF / UGA)
Hydroressources / Hydroresources (UJF / UGA)
Atmosphère-Climat/ Atmosphere-Climate (UJF / UGA)
Master in Earthquake Engineering and Engineering Seismology (MEEES – Erasmus Mundus) (UJF / UGA)
Parcours international
Master international Hydrohasards (UJF / UGA)
Parcours international


Parcours classiques


Master 1

  • Sciences de la Terre et des Planètes, Environnement (UJF / UGA)


Master 2

 

Parcours internationaux

 

Master 2

  • Master in Earthquake Engineering and Engineering Seismology (MEEES – Erasmus Mundus) (UJF / UGA)
  • Master international Hydrohasards (UJF / UGA)


Volume horaire de la formation

  • 700 h (entre 678 et 696 en fonction des parcours et des options choisies)

 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

International

  • Langue(s) d'enseignement :
    >30 % : les 30 ECTS du S3 sont enseignés en anglais ainsi qu’au moins 1 module de l’année de Master 1. Nous nous engageons dans une politique de présenter l’enseignement en anglais en cas de présence de non-francophones dans le public étudiant, aussi bien en M1 qu’en M2. La communication autour du Master se fera entièrement en bilingue.
  • Stage à l'étranger : Non

Echanges internationaux

Le Master comporte deux parcours internationaux : Master Erasmus Mundus in Earthquake Engineering and Engineering Seismology (MEEES) et le parcours franco-grec Hydrohasards. Ce dernier fait l’objet d’une demande de labellisation Erasmus Mundus avec ouverture vers l’université de Padoue (Italie).
Nous accueillons activement des étudiants étrangers, notamment provenant d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud, en partie dans le cadre de conventions de collaboration de recherche IRD (Pérou, Indonésie) ou dans le cadre du Programme Master Grenoble Chine.
Nous proposons une partie du cursus en anglais et adoptons la politique de l’enseignement en anglais en cas de présence de non-francophones parmi les étudiants (voir ci-dessus) ; nous demandons donc un bon niveau (B2) d’anglais en entrée du Master.
Nous avons de multiples partenariats Erasmus+ et transatlantiques nous permettant de proposer des semestres à l’étranger à un nombre d’étudiants croissant (en moyenne 5 partants et 5 étudiants accueillis / an) ; nous souhaitons développer ces partenariats, en particulier pour les parcours Géodynamique et Atmosphère-Climat.

Nous soutenons fortement les stages à l’international et aidons nos étudiants à trouver des financements pour les effectuer.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Débouchés

  • Année de sortie : Bac + 5
  • Niveau de sortie : Niveau I

Compétence(s) visée(s)

 

Débouchés professionnels

à Bac +5 :

  • ingénieur dans les grandes compagnies énergétiques et minières ;
  • bureaux d’études en géologie, géophysique, environnement ;
  • collectivités locales et territoriales ;
  • organisations non-gouvernementales ;


à BAC+8 :

  • enseignement-recherche dans les EPST, EPIC ;
  • recherche-développement dans les grandes compagnies énergétiques et minières, centres de recherche sur l’environnement, organismes internationaux et nationaux.



Compétences:

 

Utilisation des outils modernes des Sciences de la Terre et de l’Environnement : analyse de données, analyse numérique, télédétection et Systèmes d’Information Géographique; Communication scientifique et professionnelle ; élaboration d’un projet professionnel ; connaissance des grands enjeux sociétaux en Sciences de la Terre et de l’Environnement ; En fonction du portail : outils fondamentaux permettant d’aborder de façon quantitative les STE : physique, chimie, mécanique, statistiques, hydraulique.

Poursuites d'études

Les parcours Géodynamique et Atmosphère-Climat préparent principalement à une poursuite en thèse.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Xavier Oster

mise à jour le 3 janvier 2017

Responsable

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus