Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

-

Grenoble Institute of Technology
Innover pour un avenir durable

Les métiers du nucléaire sont porteurs d'avenir

Olivier Lamarre, directeur adjoint de la production nucléaire, EDFEn 2013, EDF recrutera plus de 6000 collaborateurs en France dont 1700 Bac + 5 et au-delà. Parmi ces derniers, près de 900 rejoindront la filière nucléaire, dans les métiers de l'exploitation, de l'ingénierie et de la R&D. Les chiffres concernant les Bac +2/3 sont encore plus impressionnants puisqu'EDF prévoit de recruter en 2013 plus de 1000 techniciens pour le seul secteur nucléaire.

A l'origine de ces recrutements massifs, le remplacement de la génération du baby-boom, dont le départ à la retraite a commencé il y 2 ou 3 ans et s'étalera jusqu'en 2020 environ, mais aussi la nécessité de disposer des compétences nécessaires pour mener à bien nos projets de construction de nouvelles capacités en France et à l'international (les EPR de Flamanville, Chine, UK) et pour relever le challenge de la prolongation de vie de nos centrales en toute sûreté. Des projets qui nécessitent de gros investissements financiers et qui mobilisent aujourd'hui et mobiliseront davantage encore demain les nouvelles générations.

Pour relever ces défis, EDF a besoin d'une large palette de compétences. Contrairement à une idée très répandue nous ne recrutons pas uniquement des spécialistes du nucléaire tels que les neutroniciens ou les spécialistes de la sûreté et de la radio protection. Que vous soyez formés en génie civil, mécanique, électricité, informatique industrielle, automatismes, contrôle commande, pour ne citer que quelques domaines... vous pouvez rejoindre EDF pour accéder à des emplois à responsabilités, stimulants, centrés sur la performance et l'excellence : ingénieur exploitation, sûreté, maintenance, études... Des premiers postes pour lesquelles vous recevrez une formation adaptée et qui vous mèneront rapidement à de l'expertise technique ou du management d'équipe ou encore à du management de projet.

Olivier Lamarre, Directeur Adjoint de la production nucléaire.


Rédigé par Clotilde Waltz

mise à jour le 22 mars 2013

Université Grenoble Alpes