Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

Des apprentis chercheurs en physique des particules

2 mars 2010
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué

Initier des jeunes aux collaborations internationales scientifiques à travers la physique des particules : un pari audacieux lancé en France par l’IN2P31-CNRS via six laboratoires qui ouvrent leurs portes à plus de 300 jeunes et leur font vivre la réalité du métier de chercheur en physique des particules. Cette nouvelle édition des journées internationales Master Classes aura lieu de février à avril 2010.

Aujourd'hui, la physique des particules nécessite des instruments si puissants que seule une coopération internationale permet de réaliser. Pilotées par le CERN, les Master Classes ont pour objectif de faire travailler des lycéens dans les mêmes conditions que les chercheurs en physique des particules. 15 pays participent à ce projet à travers 90 instituts. En France, la coordination des Master Classes est assurée par l'IN2P3-CNRS et six laboratoires participent à l'opération :

  • le Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie à Grenoble (LPSC - CNRS/UJF/Grenoble INP) ;
  • le Centre de physique des particules de Marseille (CNRS/Université de la Méditerranée) ;
  • le Laboratoire de l'accélérateur linéaire à Orsay (CNRS/Université Paris-Sud 11) ;
  • le Laboratoire Leprince-Ringuet à Palaiseau (CNRS/Ecole Polytechnique) ;
  • le Laboratoire physique nucléaire et hautes énergies à Paris (CNRS/Université Pierre et Marie Curie/Université Paris Diderot) ;
  • l'Institut pluridisciplinaire Hubert Curien à Strasbourg (CNRS/Université de Strasbourg).

17 sessions d'une journée sont programmées entre février et avril 2010. Les laboratoires français participent à 9 d'entre-elles. Au programme : cours d'introduction à la physique des particules le matin puis analyse, en binôme, de données réelles de physique des particules.

En savoir plus : http://www2.cnrs.fr/


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Maxime Tran-To

mise à jour le 2 mars 2010

Université de Grenoble