Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Innover pour un avenir durable

COP 21 : Grenoble INP se mobilise pour le climat

Désignée « Grande Cause nationale 2015 » par le Premier ministre, la lutte contre le dérèglement climatique sera au cœur des discussions en décembre à Paris, lors de la 21ème conférence des Nations Unies sur les changements climatiques : la COP21. Les grands enjeux de cette conférence sont de trouver des accords pour la décarbonisation de la production d’énergie, en recourant massivement aux énergies non conventionnelles et renouvelables ou à l’énergie nucléaire, en réduisant la consommation d’énergie notamment dans le secteur du bâtiment et du transport grâce à l’électrification des usages et à l’efficacité énergétique, et enfin, en piégeant le CO2 au niveau des sites de production pour éviter sa déperdition dans l’atmosphère et l’augmentation de l’effet de serre.
COP 21 se mobiliser pour le climat


Dans les laboratoires

Grenoble INP est engagé dans diverses initiatives allant dans ce sens. Certains de ses laboratoires travaillent par exemple à la modélisation de l’évolution du climat et à l’étude de ses conséquences sur l’environnement (LTHE, GIPSA-lab…). D’autres planchent sur les moyens de lutter contre le réchauffement : développement d’énergies renouvelables (LEGI…), nouveaux réacteurs nucléaires « verts » (LPSC), biocarburants (LGP2), batteries plus performantes (LEPMI, G2ELab…), réduction de la consommation énergétique (G2ELab, GSCOP, GIPSA-lab, LIG…).

Enfin, Grenoble INP est partenaire de l’institut Carnot Energies du futur. Ce dernier est composé de 12 laboratoires issus des quatre établissements, lesquels couvrent la quasi-totalité des recherches dans le domaine des nouvelles technologies de l’énergie à Grenoble, depuis la production, la conversion jusqu’aux usages des énergies en intégrant tous les aspects de modélisation, réalisation de matériaux et gestion du cycle de vie. Ses missions : développer des solutions innovantes dans le domaine des nouvelles technologies de l’énergie. Pour cela, il anticipe les contraintes et lève les verrous scientifiques et technologiques, soutient des projets de ressourcement scientifique et accompagne le transfert technologique de la recherche à l’industrie.

A la Recherche de... la batterie idéale

Renaud Bouchet, enseignant à Grenoble INP – Phelma et chercheur au laboratoire LEPMI, mène des recherches en électrochimie et physico-chimie des matériaux et des interfaces. Renaud Bouchet présente le résultat de ses travaux sur les technologies liées aux batteries Lithium-ion pour lesquels il a reçu le prix EDF Pulse en 2014 notamment pour ses apports en termes économiques, de sécurité et de respect de l'environnement.


Dans les écoles


La semaine COP21 à Grenoble INP – Ense³

À l’occasion de la COP21, l’école d’ingénieurs Grenoble INP – Ense³ en collaboration avec Génie industriel, Pagora et Grenoble École de Management, a organisé une Semaine COP21 du 2 au 6 novembre pour améliorer la connaissance et la compréhension de ces enjeux par l’ensemble des publics.


Au programme de cette semaine : conférences et débats, projection de films, animations théâtrales, exposition photos et vidéos avec des spécialistes de différents domaines de compétences afin d’identifier les enjeux et les difficultés associés aux négociations sur le climat et connaitre les solutions existantes ou à venir pour se passer des énergies carbonées.
Le réchauffement est une réalité et ses conséquences sont déjà tangibles pour certaines populations. Cette Semaine COP21 a été pensée pour répondre aux nombreuses questions qui se posent à chacun d’entre nous.

A Phelma, les étudiants organisent la conférence "Watts up" ?

Organisée et présentée par des étudiants du master international EMINE (European Master in Nuclear Energy), cette conférence, qui se déroulera le 18 novembre 2015 à Grenoble INP - Phelma, présentera au grand public, en anglais, le dernier rapport de synthèse du GIEC (Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) dont le travail essentiel est bien trop peu diffusé. 
 
What's Up

Un stand à la Galerie des Solutions pour Grenoble INP - Pagora

Grenoble INP - Pagora et le LGP2 seront présents sur le stand B32 dans La Galerie des Solutions, l’exposition de solutions bas carbone au Bourget durant la COP21.
La Conférence Paris Climat 2015 (COP21) de décembre prochain vise à trouver un accord international sur le climat pour succéder au Protocole de Kyoto. Cet accord doit être capable d’entraîner la réduction des émissions globales de gaz à effet de serre de manière à limiter à 2°C l’augmentation de la température moyenne de la Terre d’ici la fin du siècle par rapport à la période préindustrielle. Dans ce contexte, est organisée, en collaboration avec le Secrétariat Général de la COP21, la Galerie des Solutions du 2 au 9 décembre 2015 au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.
En outre, Christine Chirat, enseignant-chercheur à Grenoble INP – Pagora et au LGP2, sera présente au Forum du CNRS "Que reste-t-il à découvrir", le 14 novembre 2015 à Paris, où elle donnera une conférence sur la bioraffinerie lignocellulosique.

Dans l'établissement


Grenoble INP s'engage dans une démarche de "Développement durable et responsabilité sociétale"
que l'établissement souhaite transmettre aux élèves et doctorants pour une co-construction de notre futur. 
 
ISO 26000 - Responsabilité sociétaleNos valeurs éthiques, nos écoles et nos laboratoires sont au cœur de cette démarche s'appuyant sur le référentiel national Plan vert choisi par l'ONU pour l'Enseignement supérieur et la recherche en France. Plus de 150 actions de terrain sont d'ores et déjà recensées : 
pédagogies numériques pour ouvrir le savoir, formations en développement durable, bâtiments éco-responsables, sensibilisation aux comportementS économes en ressources, utilisation des modes doux de transport, obtention de la labellisation ISO 26000

Deux conférences organisées à GreEn-ER

Alors que la COP21 à Paris touche à son terme, Grenoble INP en partenariat avec l’association Solida’rire et Ingénieurs Sans Frontières, propose deux événements avec la présence exceptionnelle de représentants des indiens Ashaninka, invités à la COP21 de Paris, peuple indigène d'Amazonie du Pérou.

Une conférence sur l'impact de l'Occident sur les populations indigènes d'Amazonie est organisée le mardi 15 décembre 2015, de 18h à 20h à GreEn-Er (amphi Ampère, 1er étage).
Ouverte à tous, elle vous permettra de découvrir la culture des indiens Ashaninkas et les organismes qui leur viennent en aide, notamment l'association Solida’rire, qui vous présenteront les enjeux liés à la déforestation.
Les indiens Ashaninkas témoigneront sur leur vie au quotidien, leur rôle lors de la COP 21 et l’impact qu’à eu leur venue lors des conférences à Paris.

Une conférence sur le retour d'expérience sur la COP 21 aura lieu le 16 décembre 2015 de 18h à 20h à l'auditorium Grenoble INP. 
Des participants à la COP21 et la COY11 de Paris seront présents pour témoigner de leur expérience lors de la grande conférence pour le climat.
Les intervenants :
- Ingénieurs Sans Frontières (ISF) qui a participé à la COY11
- 4 indigènes Ashaninkas
- Bertrand SPINDLER, Vice Président de la métro délégué à la transition énergétique et de l'aménagement numérique
- Chloé MARECHAL : maître de conférence au sein de l'Observatoire des Sciences de l'Université de Lyon
- Jean-François BETEAU : Vice Président du développement durable et de l'action sociale à Grenoble INP
- Odile BLANCHARD : Maître de conférence à l'UPMF Grenoble
Inscription obligatoire

Rédigé par Xavier Oster

mise à jour le 11 décembre 2015

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus