Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Innover pour un avenir durable

Des robots et des hommes

Les robots seront-ils bientôt des aides intégrées à notre quotidien ? C’est probable. Au laboratoire d’informatique de Grenoble (LIG), l’équipe MAGMA travaille sur les compagnons artificiels, qui sont des systèmes interactifs intelligents destinés à entretenir une relation à long terme privilégiée avec l’usager. Il en existe de deux types : les personnages virtuels et les robots sociaux. « Plus précisément, nous travaillons avec des robots du commerce que nous tentons de doter d’un affect afin d’offrir une réelle présence dans la vie quotidienne, notamment aux personnes dépendantes ou âgées, » expliquent Sylvie Pesty et Julie Dugdale, chercheuses au LIG.

Financé par l’ANR, le projet « MoCA » (MOn petit monde de Compagnons Artificiels) se focalise sur l’étude des compagnons artificiels dans des situations bien précises. « Pour ce projet, nous nous sommes penchés sur le cas des enfants qui restent seuls le soir après l’école chez eux, explique Sylvie Pesty, qui a organisé à Grenoble la conférence WACAI 2012 (Affect, Compagnons Artificiel et Interactions). L’idée n’est pas, bien sûr, de remplacer la présence humaine, mais de leur suggérer des occupations ou de leur donner des conseils sur la conduite à adopter en cas d’imprévu, par exemple. » Le problème est de trouver le moyen de personnaliser ces compagnons, et de savoir quoi mettre dans ce « supplément d’âme » nécessaire à l’instauration d’une vraie relation.
Pour appréhender au mieux les concepts de relation, de valeur, de personnalité et de plasticité des compagnons, quatre laboratoires de recherche en informatique aux compétences complémentaires (Lab STICC à Brest, LIMSI à Orsay, LTCI à Paris et LIG à Grenoble) associent leurs efforts sur cette thématique. « Nous travaillons également en relation avec des psychologues et des éthologues, spécialistes du comportement humain et animal. » A suivre.





Rédigé par Clotilde Waltz

mise à jour le 9 décembre 2013

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus