Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche et valorisation

Rien ne remplace le lien laboratoire / entreprise !

Mis à jour le 18 décembre 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Vesta-System développe et promeut des solutions logicielles d’optimisation des systèmes énergétiques développées, entre autres, au sein des laboratoires G-SCOP et G2ELab. Nous avons rencontré Xavier Brunotte, ingénieur et docteur de Grenoble INP, son fondateur et PDG.

Comment devient-on chef d'entreprise ?
Xavier Brunotte : Après avoir obtenu mon diplôme de Grenoble INP - Ense3, je me suis lancé dans un doctorat sur la modélisation des signatures magnétiques des navires au G2ELab. A cette époque, j'ai utilisé et participé au développement du logiciel « Flux 3D » développé au sein du laboratoire pour modéliser les champs magnétiques. Ce logiciel, devenu depuis une référence mondiale est commercialisé par la société Cedrat SA, dans laquelle j'ai dirigé le développement pendant 16 ans après ma thèse. J'ai ainsi découvert la richesse des liens entre sociétés innovantes et les laboratoires et j'ai eu envie de reproduire cette expérience, pour moi-même cette fois. C'est à cette époque que j'ai rencontré Frédéric Wurtz, chercheur CNRS au G2ELab, et Stéphane Ploix, chercheur à G-SCOP et professeur Grenoble INP - Ense3, qui travaillaient sur un logiciel de dimensionnement et de gestion des systèmes énergétiques dans le bâtiment. Je leur ai proposé de monter une société pour le commercialiser : après une période d'incubation à GRAIN, Vesta-System a officiellement vu le jour en mars de cette année ! La filiale INPG Entreprise SA a pris des parts dans le capital de notre start-up dès sa création.

Quelle est l'offre de Vesta System ?
X. B. : Nous proposons une solution logicielle de gestion active des flux énergétiques dans les bâtiments, issue des travaux des laboratoires G-SCOP et G2ELab : G-homeTech, de nom commercial VestaEnergy. Facilement et massivement déployable, elle permet de réguler les consommation, production et stockage d'énergie dans les habitations. Elle permet aussi d'optimiser les sources locales d'énergie gratuite (éolienne, solaire....), d'anticiper et de s'adapter en temps réel aux usages et aux équipements, et enfin de favoriser l'autoconsommation ou la mutualisation dans une approche smart grid.
Plus précisément, notre offre est constituée de composants logiciels destinés à être intégrés dans des solutions globales, et s'adresse aux professionnels de la gestion énergétique des bâtiments. C'est typiquement le cas de notre premier contrat que nous avons signé avec GA SA, constructeur de bâtiments dont le procédé constructif est basé sur l'assemblage d'éléments standards de structures et façades, qui souhaitait ajouter des fonctions de gestion énergétiques avancées à ces  bâtiments.
Vesta-System propose également la solution logicielle issue du G2ELAB, Cades, qui permet, plus en amont, la conception optimisée de dispositifs et systèmes énergétiques.

Quel est votre avantage concurrentiel ?
X. B. :
Bien que jeune, Vesta-System se base sur un socle technologique qui bénéficie de nombreuses années de recherche et collaboration à travers différents projets de recherche (ANR, Pôles de compétitivité, GREEN,...). Aussi notre offre est-elle particulièrement évoluée. En effet, la majorité des solutions d' « energy management » proposée aujourd'hui est construite sur la base de scénarios prédéfinis, et donc incapable de faire face à tous les nouveaux cas de figure. Les usages dans le bâtiment évoluant sans cesse, nous avons quant à nous développé une solution dynamique capable de recalculer quotidiennement de nouveaux scénarios en fonction des nouveaux usages ou équipements. Cette technologie vise ainsi à construire des solutions d'« energy management » facilement déployable et pérenne.

Quelles sont les perspectives de Vesta System ?
X. B. : Déjà, assurer nos objectifs ! Nous visons un chiffre d'affaires de 200 000 euros cette année, et comptons sur le double pour 2012. Nous avons beaucoup de projets en cours et à venir. Entre autres projets, nous nous sommes engagés comme partenaire au côté de l'école d'architecture de Grenoble, de l'Ense3, du CEA, de Schneider Electric et de bien d'autres partenaires au projet rhône-alpin participant au concours Solar Decathlon 2012 (www.solardecathlon.fr). Et puis très prochainement nous emménageons dans nos nouveaux locaux à Europole en octobre et embaucherons dans la foulée deux ingénieurs R&D, qui feront passer l'effectif de la société à sept personnes !
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 18 décembre 2013

Univ. Grenoble Alpes