Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche et valorisation > Dans nos labos > Grenoble IN'Press

Koelis cible le cancer de la prostate

Créée en 2006 par Antoine Leroy, diplômé de l’Ensimag, Koelis conçoit et commercialise des technologies et dispositifs innovants en urologie assistée par imagerie. Focalisée sur le cancer de la prostate, son défi est d’apporter qualité et précision aux interventions mini-invasives lors des étapes de diagnostic et de traitement du cancer le plus fréquent chez l’homme.

[legende-image]1383921682931[/legende-image]


Destinée aux services d’urologie, la plateforme Urostation de Koelis apporte une assistance au geste chirurgical, à la fois en guidant le médecin vers la zone suspecte lors de la biopsie, et en enregistrant la cartographie des biopsies pour un meilleur contrôle qualité. L’une des originalités de son approche est de fusionner sur une même image les données des IRM et de l’échographie en temps réel, deux techniques d’imagerie nécessitant des conditions habituellement incompatibles et ne pouvant donc être mises en œuvre en même temps chez le patient. « Pour la première fois l'échographie 3D, la fusion d'images, le suivi d'organe sont associés dans un dispositif unique et intuitif permettant à l'urologue de contrôler la précision et la qualité de la biopsie de prostate et permettre le choix d'un traitement adapté à chaque patient » explique Antoine Leroy. Avantages : si cancer il y a, le médecin a de grandes chances de le détecter. En plus de connaître lieu, la taille et l’agressivité du cancer localisé, on réduit de près de deux tiers le nombre de « carottes » nécessaires pour le diagnostic, trois prélèvements ciblés se révélant souvent aussi efficaces que 12 réguliers.
Ce dispositif, dont l’idée avait germé dans la tête d’Antoine Leroy après la thèse qu’il a réalisée au laboratoire TIMC en collaboration avec l’UJF, a été protégé par plusieurs brevets communs. Koelis emploie aujourd’hui 12 personnes (développement, marketing, qualité) basées dans la pépinière d’entreprises Biopolis à proximité du CHU. L’entreprise Grenobloise compte à ce jour une base installée de 40 machines dans le monde et environ 15000 patients ont déjà bénéficié de ses innovations. Actuellement en phase de croissance  industrielle et commerciale, Koelis vise un chiffre d’affaires d’un million d’euros en 2014.




mise à jour le 26 mai 2014

Univ. Grenoble Alpes