Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche > Dans nos labos > Grenoble IN'Press

High Tech U : Le goût des sciences… et de l’industrie

Imaginez. Vous êtes perdus sur la Lune, avec quelques objets plus ou moins insolites à choisir dans une liste définie. Lesquels prenez-vous par ordre de priorité pour vous sortir de cette situation périlleuse et rejoindre un vaisseau situé à 300km de là ? Tel était le premier problème soumis à des lycéens de la région lors de la dixième session du programme SEMI High Tech U, début juin 2012. « Parmi la quinzaine d'objets proposés, les élèves devaient établir, d'abord individuellement puis en équipe, un classement par priorité, lequel était ensuite confronté à celui des experts de la NASA, explique Colette Lartigue, responsable du programme pour Grenoble INP. Pour arriver à la conclusion attendue que l'on est toujours plus efficace à plusieurs que seul. »

Chaque session de ce programme s'adresse à 36 élèves (18 filles et 18 garçons) choisis parmi toutes les secondes de deux lycées. La manifestation, organisée en partenariat avec les entreprises Soitec et STMicroelectronics et depuis cette année avec le concours du CEA-Leti, d'Applied Materials et d'IBM, a pour but de faire découvrir aux jeunes le milieu industriel et les métiers de la microélectronique, tout en aiguisant leur curiosité pour les sciences. Au programme : trois jours chez STMicroelectronics, Grenoble INP puis Soitec, avec des rencontres d'industriels, d'ingénieurs et d'étudiants, visites de site et de laboratoires, expériences sur plate-formes technologiques, ainsi que plusieurs ateliers scientifiques, telle la résolution du problème de fourniture en énergie d'un petit village, la « statapulte » qui rend les statistiques ludiques, ou encore le calculateur humain pour lequel l'équipe de Grenoble détient à nouveau le record mondial depuis la session de fin mars 2012 ! Un seul mot d'ordre : apprendre, mais toujours en s'amusant.

Pour les industriels, c'est une occasion idéale de faire découvrir leurs métiers, souvent mal connus, à des jeunes qui seront bientôt confrontés à un choix d'orientation professionnelle. Mais la démarche a également un caractère d'intérêt public. « C'est aussi pour nous une façon de contribuer à la réindustrialisation de la France », souligne Gérard Matheron, directeur du site de Crolles de STMicroelectronics. Très engagé dans le programme High Tech U auquel il participe depuis le début de l'expérience en 2007, Gérard Matheron plaide par ailleurs pour une information précoce des jeunes. « Nous accueillons également chaque année des classes entières de troisième sur notre site pendant trois jours. »

Le succès est au rendez-vous : « Cette année encore, les élèves sont repartis enchantés : ces trois jours leur ont ouvert des horizons nouveaux et leur ont permis de confirmer, ou infirmer, leur choix d'orientation. » Objectif atteint !

mise à jour le 12 novembre 2012

Univ. Grenoble Alpes