Aller au menu Aller au contenu
Donner vie aux connaissances scientifiques

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Donner vie aux connaissances scientifiques

> Recherche > Grenoble IN'Press

Sucrol, des tensio-actifs verts à base d'hémicelluloses

Coordonné par le LGP2, le projet Sucrol a pour ambition de valoriser les hémicelluloses issues de l’extraction de la cellulose du bois, en développant une filière de production d’agents tensio-actifs non ioniques biosourcés.

Terminé début 2014, ce projet a également associé trois partenaires industriels, Fibre Excellence, Seppic et Dupont, et a bénéficié d’une aide ANR de 284 k€ pour un coût global de l’ordre de 823 k€. Les résultats du projet Sucrol ont montré qu’il était possible d’extraire une quantité importante de sucres de bois feuillus tout en garantissant la production d’une cellulose de qualité. De plus, l’extraction des sucres facilite ensuite celle de la cellulose, ce qui représente un avantage supplémentaire pour l’industriel. Les liqueurs extraites, constituées principalement d’un mélange de sucres sous forme monomères et oligomères, ont permis la production de tensio-actifs, moyennant une adaptation du procédé. En appliquant ce dernier, les industriels papetiers produiront à la fois des sucres pour la synthèse d’agents tensioactifs et de la cellulose, améliorant ainsi la rentabilité de leurs unités. Les sucres extraits, obtenus sous une forme convenant à la synthèse d’agents tensioactifs, se substitueront aux tensioactifs d’origine fossile et ne feront pas appel à des sucres issus de matière première alimentaire, contrairement aux récents développements dans ce domaine.

mise à jour le 8 juillet 2014

Univ. Grenoble Alpes