Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Une nouvelle dimension pour la « classe Nanosciences au Lycée » : Expo Nano & oeuvres photographiques des Terminales

Publié le 9 mars 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Communiqué du 2 mars 2012 au 31 mars 2012

Dans le cadre du projet « Classe Nanoscience», le Lycée Emmanuel Mounier accueille pendant tout le mois de mars, une double exposition au CDI de l'établissement : «Expo Nano, la technologie prend une nouvelle dimension », exposition co-produite par le CCSTI de Grenoble, et parallèlement, neuf photographies numériques (impression couleur sur carton plume, 420 x 594 mm.) réalisées par les élèves de Terminale L – option arts plastiques du lycée.

Le vernissage de cette double exposition a eu lieu vendredi 2 mars en présence de Noel Chevallier (proviseur du lycée), de Pierre Benech (directeur de Grenoble - INP Phelma), de Laurent Chicoineau directeur du CCSTI Grenoble et de Geneviève Fioraso (Députée de la première circonscription de l'Isère, représentant la Metro). Il a rassemblé des parents d'élèves, des élèves de la classe, des membres du CA d'administration du lycée et de nombreux professeurs.

Trois élèves de Terminales L ont présenté la réflexion qui les a menées à leur production artistique. Avec des mots simples de non spécialistes, elles ont expliqué ce que veut dire « nano » pour elles : « c'est très petit et ça ne se voit pas à l'oeil ». Elles ont intégré cette dimension à leur travail en photographiant en plan très rapproché leurs expériences liées au corps, thème de leur dossier de baccalauréat en arts plastiques. Les gouttes d'eau sur la paume de la main, l'épaisseur de la peau, les fibres textiles, les liquides dans le verre, la matérialité des cosmétiques, la surexposition d'éléments organiques... Les photographies ont été partiellement retouchées à l'aide d'un logiciel de traitement d'images.

La justesse et la beauté des oeuvres produites a conquis l'ensemble des personnes présentes. Prolongement du travail de la « classe nanosciences », cette double exposition au CDI a déjà suscité de nombreux échanges et réflexions entre les personnes présentes ce vendredi. Elle contribuera à étendre le débat à l'ensemble du lycée.

"Ce projet « nanoart », en nous faisant découvrir de nouveaux territoires créatifs, a changé notre regard sur le partage des connaissances entre artistes et scientifiques" nous dit leur professeur.

Vu l'enthousiasme, Pierre Benech a d'ores et déjà approuvé l'idée d'exposer ces oeuvres photographiques à Phelma, tandis que Laurent Chicoineau a proposé d'enregistrer les explications données par les élèves pour les associer à l'expo.


« Classe Nanoscience » en quelques mots
Le projet de « Classe Nanoscience au lycée » est proposé par Grenoble INP, en partenariat avec le lycée Emmanuel Mounier de Grenoble. Il permet à une classe de Terminale S de vivre une expérience éducative originale sur le thème des nanotechnologies...



A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 13 mars 2012

Univ. Grenoble Alpes