Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Tomographie : un beau potentiel dans l’industrie

Publié le 22 juillet 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Le projet METALSF a retenu l’attention de l’EIT Raw Materials, qui a accepté de le financer en partie. Mené par plusieurs partenaires dont le SIMaP* et le 3SR **, il vise à faire connaître le potentiel de la tomographie aux industriels, et à leur offrir un accès aux équipements de la région.

EIT Raw Materials

EIT Raw Materials

« La tomographie est une technique d’imagerie qui permet de reconstruire le volume d’un objet à partir de plusieurs centaines de radiographies prises sous différents angles. De cette manière, on accède à la structure interne d’un matériau, sans le détériorer, explique Luc Salvo, chercheur au laboratoire SIMaP. Très utilisée en imagerie médicale ainsi qu’en géophysique, cette technique d’imagerie ouvre également de belles perspectives  dans l’industrie, pour étudier la structure des matériaux. Elle est aussi très utilisée dans le domaine de l’automobile ou de l’aéronautique. »


Promouvoir le potentiel grenoblois en tomographie


L’objectif du projet pédagogique METALSF, mené en collaboration notamment avec l’entreprise Novitom, est de faire découvrir aux industriels du domaine de la métallurgie l’apport de cette technologie par le biais de stages dédiés. Suite à l’acceptation du projet par l’EIT, des formations de 2 jours à une semaine seront proposées dès la rentrée 2021 aux industriels, qui auront le choix entre deux modules : basic tomography et advanced tomography. Elles seront dispensées sur les équipements disponibles en région grenobloise à l’ESRF, à l’ILL et dans les laboratoires.

Rien qu’à Grenoble INP, les chercheurs disposent de deux tomographes : l’un au laboratoire 3SR depuis quelques années, et un autre permettant une imagerie haute résolution installé en 2014 au laboratoire SIMaP et acquis dans le cadre d’un partenariat entre plusieurs entités (Labex CEMAM, TEC XXI, OSUG @2020, SIMAP, 3SR, GIS Matériaux Architecturés, PhiTEM, CMTC, Grenoble INP). En outre, les scientifiques grenoblois bénéficient de la proximité de l’Institut Laue-Langevin (source de neutrons), et d’un équipement unique en Europe : l’ESRF (European Synchrotron Radiation Facility). L’ESRF est une source de lumière extrêmement puissante qui permet d'explorer la matière, inerte ou vivante, avec une précision inégalée. Grâce à des temps d’acquisition très courts, cette technique d’imagerie in situ permet d’observer les conséquences structurales d’un traitement thermique par exemple, quasiment en temps réel.
 
Le projet METALSF
Essai de traction in situ à 390°C sur un alliage de magnésium AZ31 (ESRF) : les cavités apparaissent en noir


* CNRS, Grenoble INP, UGA
**CNRS, Grenoble INP, UGA

 
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 19 août 2019

Univ. Grenoble Alpes