Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Rencontre avec Loïc Doussoulin, nouveau président du Grand Cercle

Publié le 7 mars 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Élections - nominations

Loïc Doussoulin est en 2ème année à Grenoble INP – Phelma. Depuis janvier 2017, il préside le 61ème Grand Cercle. Il succède à Alexandre Lima. Nous l’avons rencontré pour en savoir plus sur lui et ce nouveau mandat.

Loic-Doussoulin-PDT-GC-61.jpg

Loic-Doussoulin-PDT-GC-61.jpg

Bonjour, peux-tu te présenter ?


Je suis en filière Physique et Nanoscience. J’ai voulu intégrer Phelma après ma CPGE au Lycée Thiers à Marseille car depuis tout petit je veux faire de la recherche en physique fondamentale. C’est une école plutôt bien classée avec beaucoup de poursuites d’études en thèse. J’ai donc opté pour cette solution et en suis ravi aujourd’hui.

Les enseignements à Phelma correspondent tout à fait à mes attentes et j’aimerai ensuite faire de la recherche en physique de la matière condensée, notamment sur la supraconductivité. Actuellement, je recherche un stage de 2ème année et j’aimerai le faire dans un labo au Royaume Uni pour progresser en anglais. En effet, j’ai eu mon bac en double diplôme français-allemand et l’anglais était ma seconde langue au lycée.

 

Quels sont les projets et tes ambitions pour ce mandat ?


Une des principales ambitions de ce mandat est d’améliorer notre fonctionnement avec les associations : renforcer leurs liens, avec le Grand Cercle mais aussi entre elles afin qu’elles prennent plus d’importance. En effet, la vie associative de l’établissement est très riche et mérite d’être encore plus valorisée. Nous souhaitons être le « catalyseur » de l’associatif : donner l’envie et les moyens pour que les associations puissent réaliser leurs projets par elles-mêmes.

Une de nos ambitions est aussi de nous ouvrir aux autres écoles au-delà de Grenoble INP.  En tant qu’ingénieur, nous devons nous ouvrir au monde et nous souhaitons mettre en place des événements communs avec un pôle inter associatif, proposer plus de soirées en partenariat avec les différentes associations.

Nous allons également poursuivre le projet de la carte CVA qui va évoluer, mais sous quelle forme ?

Une des nouveautés que nous souhaitons mettre en place est un cycle de conférence TEDx (Un TEDx est un événement local, auto-organisé, rassemblant des personnes désireuses de vivre ensemble), en partenariat avec les associations et tous les acteurs de Grenoble INP. Ces conférences pourraient être interdisciplinaires et traiter de thématiques dans tous les domaines.

En plus de ces projets, nous allons, bien entendu, reprendre notre  rôle d’animateur de la vie étudiante  en organisant tous les grands évènements qui jalonnent la vie étudiante à Grenoble INP : le Gala, les Ol’INPiades, le festival Sound of Spring, l’INP Snow Day…. La soirée d’automne va probablement changer de format et plusieurs autres projets sont à l’étude…

 

Ce mandat signifie une grosse responsabilité en plus de tes études (que tu souhaites poursuivre à haut niveau), comment envisages-tu de concilier les 2 ?


Déjà, ce que je peux dire c’est que j’adore ce que je fais, que ce soit à l’école ou au Grand Cercle.

Depuis le lycée, je suis très investi dans le milieu associatif. J’ai même participé au parlement européen des jeunes. L’engagement dans une liste du Grand Cercle s’est donc fait plutôt naturellement. Et j’ai l’habitude de concilier mes activités associatives et mes études. Beaucoup croient que je suis très organisé, je dirai plutôt que j’ai une très bonne faculté d’adaptation : j’apprends et évolue en fonction de ce que je vois.

Actuellement, je suis encore dans une phase de reconnaissance et d’appréhension des enjeux de ce mandat. Je découvre les instances de Grenoble INP,  un nouveau rythme et une nouvelle organisation. Pour l’instant je rencontre les différents acteurs et j’ai ainsi pu échanger avec Mireille Jacomino, Vice-présidente du CEVU et de la formation, et Fanny Poinsotte, Vice-présidente adjointe en charge de la vie étudiante. J’ai aussi rencontré René Feuillet de la Maison de Grenoble INP.

La passation s’est très bien déroulée car Alexandre m’a beaucoup encadré en amont. Cependant, il n’a pas voulu me donner trop de consignes afin que je vive ma propre expérience. C’est assez stimulant et ça me plait !


Constitution du bureau du 61ème Grand Cercle


  • Vice-président événementiel : Benjamin Ganguet (Phelma)
  • Vice-présidente communication et partenariat : Chloé Jehenne (Phelma)
  • Trésorier : Clément Chigot (Phelma et Ensimag)
  • Vice-présidente clubs et associations : Line Ye (Phelma)
  • Secrétaire : Mathilde Lubin (Phelma)
  • Vice-président Relations Externes : Jonathan Hugueny (Ense³)
     
[legende-image]1383921763349[/legende-image]

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 9 mars 2017

Univ. Grenoble Alpes