Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Recrutement 2009 : les six écoles d’ingénieurs de Grenoble INP dans le peloton de tête des écoles françaises !

Publié le 16 septembre 2009
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué

A l'issue des épreuves écrites et orales des différentes filières des concours communs polytechniques, les résultats enregistrés par les six écoles de Grenoble INP confirment et améliorent encore les performances de l'année dernière :

  • 67 % des candidats ont classé l'une des six écoles en premier ou second choix : les écoles d'ingénieurs de Grenoble INP confirment leur attractivité ;
  • le rang du dernier entrant progresse, en moyenne de 100 places, confortant la progression enregistrée l'année dernière (600 places de mieux entre 2007 et 2008) : les écoles d'ingénieurs de Grenoble INP améliorent le niveau de leur recrutement et s'installent durablement dans le peloton de tête des écoles françaises.

En ce qui concerne le CPP (Cycle préparatoire polytechnique, la prépa des INP), les résultats progressent également : 464 candidats de classe de Terminale supplémentaires (1967 candidats au total en 2009), 558 candidats convoqués aux entretiens (soit 95 % des candidats retenus lors de leur sélection sur dossier scolaire). 122 nouveaux étudiants intègrent la première année du CPP (soit deux étudiants supplémentaires), avec une note moyenne au bac de 15,5 (en légère progression de 0,1 point).

Pour Paul Jacquet, administrateur général de Grenoble INP, « toutes nos formations enregistrent une progression de leurs résultats, confirmant les objectifs de notre réforme : proposer une offre de formation attractive et préparer efficacement nos étudiants à leur insertion professionnelle. Nos partenaires industriels soulignent l'amélioration constante de notre niveau de recrutement... une évolution de bonne augure pour l'employabilité de nos futurs diplômés ! ».

Les résultats

Ces résultats sont issus de la base de données du SCEI (service de concours des écoles d'ingénieurs) qui gère l'ensemble des épreuves écrites et orales des principales banques de concours d'entrée dans les grandes écoles d'ingénieurs, dont les concours communs polytechniques. A l'issue des épreuves écrites et orales, les candidats sont classés, et un premier appel a lieu le 30 juillet à 14 heures, un deuxième appel le 2 septembre et un dernier le 9 septembre. Les résultats présentés sont ceux après le deuxième appel. 3 principales filières ont été analysées (MP : mathématiques - physique, PC : physique - chimie, PSI : physique - sciences de l'ingénieur). Deux critères ont été retenus :

  • le rang du dernier entrant correspond au classement du dernier candidat ayant intégré une école, pour une filière donnée des concours communs polytechniques ;
  • le pourcentage de 1er et 2ème choix : lorsque les candidats aux concours communs polytechniques passent les épreuves orales, ils doivent classer les écoles qu'ils souhaitent intégrer. Le critère retenu correspond aux voeux 1 et 2 (sur 24 voeux possibles, toutes banques de concours confondues).

Globalement, au niveau des 5 écoles recrutant sur les banques de notes des épreuves écrites et orales (Ense3, Esisar - cycle ingénieur, Ensimag, Pagora et Phelma) :

  • rang du dernier entrant : MP : 1659 en 2009 (1776 en 2008), PC : 1584 en 2009 (1642 en 2008), PSI : 1400 en 2008 (1603 en 2008), moyenne sur les trois filières : 1570 en 2009 (1689 en 2008) ;
  • pourcentage de 1er et 2ème choix : MP : 73% en 2009 (62% en 2008), PC : 64% en 2009 (77% en 2008), PSI : 61% en 2009 (60% en 2008), moyenne sur les trois filières : 67% en 2009 (65% en 2008).

Depuis la rentrée universitaire 2008, l'Esisar offre des places aux candidats aux concours communs polytechniques.

Génie industriel a son mode de recrutement propre. Les candidats aux concours communs polytechniques doivent demander leur inscription aux épreuves orales spécifiques de cette école. Sur la base du classement aux épreuves écrites, Génie industriel convoque les étudiants à un unique entretien à Paris ou à Grenoble, devant un jury composé d'un enseignant en sciences de l'ingénieur, d'un enseignant en sciences humaines et sociales, et d'un partenaire industriel. L'école a bénéficié d'un nombre accru de candidats inscrits à son recrutement propre, traduisant une attractivité toujours plus importante :

  • le nombre de dossiers déposés pour candidater au concours spécifique de l'école est passé de 4059 en 2008 à 5039 en 2009 ;
  • 767 entretiens ont été organisés en 2009 contre 843 en 2008.

Enfin, s'appuyant sur la notoriété du groupe Grenoble INP, l'Esisar - cycle préparatoire enregistre d'excellentes performances : 47 étudiants ont choisi d'intégrer la prépa intégrée de l'Esisar, avec une moyenne au bac de 14,08 contre 13,8 en 2008.

Contact :
Observatoire du recrutement


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 16 septembre 2009

Univ. Grenoble Alpes