Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Olivier Métais reçoit le prix Jaffé 2011

Publié le 21 décembre 2011
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Prix et distinctions

Le mardi 11 octobre, Olivier Métais, directeur de Grenoble INP – Ense3 a été désigné lauréat du prix Jaffé 2011 (sciences mécaniques et informatiques), décerné par l’Académie des sciences.

Olivier Métais, directeur de Grenoble INP - Ense3Le Prix Jaffé de l'Académie des sciences a été attribué cette année à Olivier Métais, directeur de Grenoble INP - Ense3. Malgré ses importantes responsabilités, Olivier Métais a toujours fait de la recherche. Sa spécialité : les écoulements turbulents, qu'il étudie et simule depuis 30 ans. « L'attribution de ce prix montre d'ailleurs qu'il est possible de conserver une activité scientifique de qualité tout en étant fortement impliqué dans le fonctionnement d'un établissement », souligne-t-il, non sans fierté.

Comprendre les turbulences des fluides, liquides ou gazeux, ouvre des perspectives dans de nombreux domaines : en météorologie bien sûr, mais aussi dans l'industrie avec, par exemple, l'étude du fonctionnement des turbines hydrauliques ou à gaz, ou encore des moteurs de fusées...
Par ses recherches, Olivier Métais a contribué à mettre au point des modèles numériques permettant de comprendre et de mieux prédire les tourbillons tridimensionnels, ou comme il le dit lui-même, de « trouver de l'ordre dans le désordre ». Les fruits de ses travaux commencent à être utilisés en routine dans l'industrie et la météorologie.

Qu'est ce que le prix Jaffé ?
Décerné chaque année sur proposition de l'Académie des sciences, le prix Jaffé couronne des travaux ou des expériences destinés au progrès et au bien-être de l'humanité. Il est attribué alternativement à :
  • un chercheur pour des travaux de sciences mécaniques et informatiques pures ou appliquées, ainsi qu'à un chercheur pour des travaux de biologie intégrative pure ou appliquée
  • un chercheur pour des expériences dans le domaine des sciences de l'univers, ainsi qu'à un chercheur pour des expériences de biologie cellulaire et moléculaire

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 30 mai 2012

Univ. Grenoble Alpes