Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Nouvelle édition du Printemps du livre à Grenoble INP - Phelma

Publié le 15 mars 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Rencontre - débat 2 avril 2012
Amphi M001 Phelma, Minatec, 3 parvis L. Néel Grenoble
tram B arrêt Cité inter­na­tio­nale

Partenaire du Printemps du Livre de Grenoble depuis quatre ans, Grenoble INP - Phelma propose une soirée littéraire, en anglais, avec l’écrivain irlandais Robert McLiam Wilson et la présentation de son roman Eureka Street.

Initiée par Michèle Ingman, enseignante d'anglais à Phelma, une soirée littéraire ouverte à tous et entièrement préparée par des étudiants de l'école, vous est proposée lundi 2 avril à 18h en amphi M001 de Phelma, site Minatec.

Six étudiants animeront la rencontre, en anglais, avec l'écrivain irlandais Robert McLiam Wilson autour de son roman Eureka Street.

En deuxième partie de soirée, suivra un débat avec le public.

Au-delà de l'exercice linguistique, le véritable objectif de cet événement est double :

  • ouvrir les élèves ingénieurs à une culture différente de celle de l'univers scientifique dans lequel ils évoluent
  • montrer au grand public que Minatec est aussi un lieu de vie et d'échanges culturels.

Né à Belfast dans un quar­tier ouvrier, Robert McLiam Wilson entre en lit­té­ra­ture avec le roman auto­bio­gra­phique Ripley Bogle (Christian Bourgois, 1997), salué par plu­sieurs prix. Roman d'une ville déchi­rée, Eureka Street (Christian Bourgois, 1997), livre un por­trait tra­gique et gorgé d'humour de Belfast, où deux amis tren­te­naires tentent d'échapper à la guerre, à la pau­vreté et à la haine.

Cette éner­gie cri­tique, on la retrouve dans l'enquête jour­na­lis­tique Les Dépossédés (Christian Bourgois, 2005). Avec le pho­to­graphe Donovan Wylie, il s'est immergé dans plu­sieurs quar­tiers très pauvres du Royaume-Uni et leur double regard témoigne des méfaits de l'ultra-libéralisme.


Plus d'information sur le  Printemps du Livre 2012


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 19 mars 2012

Univ. Grenoble Alpes