Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Présentation

Nominations des directeurs de 4 écoles de Grenoble INP

Yves Maréchal directeur de Grenoble INP – Ense³

Professeur des Universités de Grenoble INP – Ense³ et chercheur au laboratoire G2Elab, Yves Maréchal est un spécialiste des méthodes numériques appliquées au Génie Électrique. Membre de l’équipe de direction de l’ENSIEG de 2003 à 2006, puis directeur adjoint de Grenoble INP – Ense³ en charge des relations avec la recherche depuis 2009, il est dans le même temps directeur adjoint du laboratoire G2Elab, et responsable du pôle Énergie à la direction de la recherche de Grenoble INP. Entre 2009 et 2013, Yves Maréchal a été responsable de la construction du projet GreEn-ER destiné à accueillir Grenoble INP – Ense³ à partir de 2015 sur la presqu’île et a reçu à ce titre le Prix 2012 du PPP (Partenariat Public Privé) de la recherche du Futur.
Il dirige l’Institut Carnot Énergies du Futur depuis sa création, institut qui fédère les laboratoires de recherche académiques et du CEA LITEN de Grenoble dans le domaine des nouvelles technologies de l’énergie.

Depuis 2012, Yves Maréchal s’est engagé dans le pôle de compétitivité Tenerrdis dont il est un des vice-présidents.

Yves Maréchal a succédé à Olivier Métais, directeur de Grenoble INP - Ense³ de sa création en 2008 à 2014.

Retour en haut de page

Nadine Guillemot, directrice de Grenoble INP – Esisar

Enseignante à Grenoble INP - Phelma depuis 1984, Nadine Guillemot s’est impliquée très tôt dans des responsabilités collectives : directrice adjointe du laboratoire LPSC en 1988, à la direction du CIME Nanotech pendant 10 ans, puis directrice des études et directrice adjointe de l’École nationale supérieure d'électronique et de radioélectricité de Grenoble (ENSERG), et enfin vice-présidente du CEVU et vice-présidente du CA de l’établissement. Elle a été chercheur au sein du LPSC puis de l’IMEP-LHAC, avec des travaux consacrés à la simulation et à la technologie des dispositifs sur silicium, les technologies sub - microniques et les dispositifs de puissance intégrés.
Nadine Guillemot est actuellement directeur du Programme Formation de l’IRT Nanoelec.
En tant que vice - présidente du CEVU de Grenoble INP, elle a été chef de projet de la refondation de Grenoble INP (obtention du statut de grand établissement, reconfiguration de l’offre de formation avec passage de 10 à 6 écoles,…) et a, par ailleurs , mis en place la vice -présidence étudiante dans l’établissement. Depuis 2012, Nadine Guillemot dirige, avec Grenoble Ecole de Management, le programme formation de l’IRT Nanoelec et suit également pour Grenoble INP le programme Easytech.

Nadine Guillemot a succédé à Chantal Robach, directrice de Grenoble INP – Esisar de 2007 à 2014.

Retour en haut de page

Jean-Louis Roch, Directeur de Grenoble INP - Ensimag

Enseignant-chercheur à Grenoble INP - Ensimag, Jean-Louis Roch, est diplômé ingénieur de Grenoble INP - Ensimag, promotion 1986 et docteur de l’Institut National Polytechnique de Grenoble en 1989, spécialité Mathématiques Appliquées.
Membre actif des laboratoires LMC de 1986 à 1999, de Inria Grenoble-Rhône-Alpes de 1996 à 2015, d'ID-IMAG jusqu'en 2007 puis du LIG jusqu'à 2016, il fait partie du laboratoire Verimag. Ses activités de recherche portent sur l’algorithmique et la programmation parallèle, le calcul distribué interactif et la cybersécurité.
Depuis ses débuts, Jean-Louis Roch a exercé différentes responsabilités au sein de Grenoble INP -Ensimag, notamment le poste de chargé des relations internationales de 1998 à 2007. En 2001, il a créé, en partenariat avec l'actuelle UGA, la spécialité de Master "Sécurité, Cryptologie et Codage de l’Information”, aujourd'hui Master  “Cybersecurity” conjoint Grenoble INP et Université Grenoble Alpes.

Il a succédé à Yves Denneulin, directeur de 2012 à 2017.

Retour en haut de page

Daniel Brissaud, directeur de Grenoble INP - Génie industriel

Daniel Brissaud est directeur de Grenoble INP - Génie industriel depuis le 1er janvier 2019 pour un mandat de 5 ans. Il était, depuis 1998, professeur des universités en conception de produits à Grenoble INP.
Ingénieur diplômé des Arts et Métiers ParisTech (1983), il obtient son agrégation en génie mécanique (1984), soutient sa thèse de doctorat en système de conception automatique de gammes d'usinage pour les industries manufacturières à l'Université Grenoble Alpes (1992) et obtient son HDR (habilitation à diriger des recherches) en 2011.
Maître de conférences à l'ESPE de Grenoble (1992-1998), Daniel Brissaud est professeur de mécanique à l'ENSHMG (1998-2008), puis à Grenoble INP - Génie industriel depuis 2008. En 2001, 2009 et 2013, il est parallèlement professeur visiteur dans les universités de Bath et Cranfield (Royaume-Uni), ainsi qu'à Montréal (Canada).
De 2012 à 2017, il exerce différentes responsabilités au sein de la communauté universitaire grenobloise. Il est vice-président de Grenoble INP en charge de la stratégie et du conseil d'administration, puis administrateur provisoire et vice-président en charge des grands projets de la ComUE Université Grenoble Alpes.
Daniel Brissaud est responsable scientifique du cluster de recherche Gospi (Gestion et organisation des systèmes de production et de l’innovation). Ses travaux de recherche portent sur les méthodes d'éco-conception et la conception de produits pour l'économie circulaire et les usages des technologies numériques pour la transformation soutenable de l'industrie européenne.

Il succède à Bernard Ruffieux directeur de 2013 à 2018.


Retour en haut de page

Naceur Belgacem, directeur de Grenoble INP – Pagora

Ingénieur diplômé de l'Académie Forestière de Saint-Pétersbourg en 1986, Naceur Belgacem soutient sa thèse sur l'étude des polymères issus de la biomasse végétale en 1991 à l'Institut Polytechnique de Grenoble, puis part ensuite à l'École Polytechnique de Montréal (Québec). Après quelques années dans l'industrie, il revient à Grenoble INP - Pagora en 1996 comme ingénieur de recherche dans le domaine de la lignine. En 1997, il obtient l’habilitation à diriger des recherches dans la commission « Matériaux et Génie des procédés » et intègre l'Université de Beira Interior au Portugal comme professeur de génie des procédés papetiers. Durant trois années, il développe des recherches sur la physico-chimie de la partie humide du papier et le traitement des surfaces.


En 2000, nommé professeur à Grenoble INP, il revient à Grenoble INP - Pagora à la tête de l'équipe de recherche « Transformation et Emballage ». De 2002 à 2010, il exerce les fonctions de directeur du Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2), unité mixte de recherche du CNRS.

En juin 2013, Naceur Belgacem est nommé directeur adjoint de Grenoble INP - Pagora avant d’en devenir directeur.
Ses enseignements dispensés aux élèves-ingénieurs de Grenoble INP - Pagora et ses travaux scientifiques menés au sein du LGP2 portent sur l'utilisation rationnelle de la biomasse végétale, la valorisation des ressources industrielles et agricoles ainsi que sur les phénomènes de surface et d'adhésion des matériaux lignocellulosiques. Il est l'auteur de nombreux articles scientifiques et a publié en 2008, avec le Professeur Alessandro Gandini, l'ouvrage Monomers, polymers and composites from renewable resources chez  Elsevier.


Depuis 2005, il est élu membre de la Société Savante « International Association of Wood science ». En 2006, Naceur Belgacem est nommé Docteur Honoris Causa de l'Académie Forestière de Saint-Pétersbourg, distinction qui rend hommage à l'excellence de sa contribution dans son domaine d'expertise scientifique. Depuis 2007, il est éditeur en chef de la revue Industrial Crops and Products éditée par Elsevier. En janvier 2013, il a obtenu le Grade de Chevalier aux « Palmes académiques ». Il a été nommé en avril 2018 membre senior de l’Institut Universitaire de France à compter du 1er octobre 2018, Naceur Belgacem a également reçu en juillet de la même année, le Prix national de la recherche scientifique et technologique, catégorie "Meilleur chercheur ou inventeur tunisien résidant à l’étranger" des mains du Président de la République tunisienne Béji Caïd Essebsi.

Naceur Belgacem a succédé à Bernard Pineaux, directeur de Grenoble INP - Pagora de 2008 à 2014.

Retour en haut de page

Anne Vilcot, directrice de Grenoble INP - Phelma

Anne Vilcot a été nommée directrice de Grenoble INP – Phelma en juin 2016 après avoir assuré pendant 3 mois l’administration provisoire de l’école.
En 1989, Anne Vilcot est diplômée de Grenoble INP - Phelma (ex-ENSERG, École nationale supérieur d'électronique et de radioélectricité de Grenoble) et obtient un DEA d'optique, optoélectronique et micro-ondes. Elle présente une thèse de doctorat à l'IMEP-LAHC sur l'optique optoélectronique et les micro-ondes en 1992 et obtient, en 2001, une HDR (habilitation à diriger les recherches) à l'INPG.
Recrutée comme Ater à Phelma en 1992, Anne Vilcot devient maître de conférences en 1993, maître de conférences de première classe en 1997, puis professeure des universités en 2003.
Responsable de l’option micro-ondes du DEA optique optoélectronique et micro-ondes de 1997 à 2009 et responsable des enseignements de troisième année de l'ENSERG, de 1998 à 2006, Anne Vilcot est membre élu (1999-2003), puis membre de droit au conseil de l'ENSERG jusqu'en 2012. Elle est directrice des études de l'ENSERG (2006-2008), puis de Phelma (2008-2012).
Anne Vilcot est membre élu titulaire de la commission des spécialistes de l'INPG de 1998 à 2003. De 2003 à 2007, elle est membre élu au conseil scientifique de l'INPG, puis au conseil des études et de la vie universitaire de Grenoble INP (2007-2012). Elle est, en parallèle, membre de la commission paritaire d’établissement ITRF de Grenoble INP (2007-2012). Elle est vice-présidente de Grenoble INP, en charge des ressources humaines de 2012 à 2016.

Elle a succédé à Pierre Benech, directeur de 2008 à 2016.

Retour en haut de page

mise à jour le 15 janvier 2019

Univ. Grenoble Alpes