Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Micro et nanotechnologies : lancement de l'intitut européen SINANO

Publié le 29 janvier 2008
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Communiqué

Le lundi 28 janvier 2008, à Grenoble INP - Minatec, l'institut européen SINANO est créé, dans la lancée du Projet Européen SINANO (6ème programme cadre européen de recherche et développement), financé à hauteur de 10 millions d'Euros par la Commission Européenne de 2004 à 2007.

Une collaboration sans précédent dans la nanoélectronique en Europe

Le projet SINANO a regroupé 44 partenaires de 16 pays Européens, représentant les principaux laboratoires académiques et industriels dans les dispositifs électroniques CMOS (transistors Metal-Oxyde-Silicium) et post-CMOS pour les applications haute performance (microprocesseurs), basse consommation (électronique portable) et mémoires.

SINANO a permis l'émergence d'un grand nombre de technologies innovantes, le dépôt de nombreux brevets, et a assuré d'importants transferts technologiques. 300 publications de haut niveau dans les meilleures revues et conférences internationales associant plusieurs partenaires du réseau d'excellence ont été effectuées durant les 3 ans du projet.

Devant ces nombreux succès, et le rôle structurant de ce projet dans les activités européennes de recherche et de transfert de technologie en micro et nanoélectronique, les principaux partenaires de SINANO ont décidé de créer une nouvelle entité de dimension européenne, avec le soutien de la Commission européenne : l'institut SINANO.

Présentation de l'Institut SINANO

L'Institut SINANO est une Association de droit français, dont le siège est à Grenoble, regroupant les principaux acteurs de la communauté scientifique européenne travaillant sur les dispositifs électroniques du futur. Dispositifs qui seront à la base de grandes innovations dans les 3 prochaines décennies pour de nombreuses applications en informatique, télécommunication, électronique grand public, santé, environnement...

SINANO rassemble, sous la forme d'un Centre d'excellence distribué sur 9 pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Suède, Espagne, Belgique, Grèce, Pologne), 16 Laboratoires de recherche reconnus internationalement, et leurs plateformes de technologie, caractérisation et simulation. Des plateformes parmi les meilleures au monde, qui fonctionneront en réseau pour combiner l'expertise des partenaires.

Les infrastructures de recherche des membres de l'Institut représentent un ensemble unique de moyens permettant d'assurer l'excellence des futures recherches théoriques et expérimentales qui seront menées à bien dans les prochaines années.

Les compétences des partenaires couvrent un très large domaine nécessaire aux futures innovations en nanoélectronique, allant de la physique des nanostructures jusqu'à la conception de nouvelles architectures de dispositifs en passant par une grande expertise relative à la chimie des matériaux, aux procédés technologiques avancées, aux méthodes de nanocaractérisation ainsi qu'à l'interface avec le monde des micro-nanosystèmes et des biotechnologies.

Une structure de recherche sans précédent en Europe

L'institut SINANO représentera et coordonnera les efforts d'une large communauté scientifique, afin d'être un acteur majeur où la concurrence mondiale fait rage, pour un enjeu capital pour l'économie des prochaines décennies dans laquelle les applications des semiconducteurs ne vont cesser de croître de manière exponentielle.

C'est peut-être le premier grand laboratoire virtuel européen regroupant les principales compétences de la communauté scientifique sur cette thématique et contribuera à la création de l'espace européen de la recherche qui devrait assurer la compétitivité européenne eu XXIe siècle.

Il permettra de créer et de valider de nouveaux concepts, connaissances et composants nécessaires pour les futures applications en nanoélectronique, et d'accélérer l'innovation technologique et le transfert des résultats vers l'industrie des semiconducteurs européenne.

Il sera également très actif dans les activités de formation de haut niveau et l'organisation de conférences internationales afin de diffuser les principaux résultats des recherches effectuées dans une large communauté scientifique et industrielle. Il permettra également de proposer des formations de Master et de Thèse à l'état de l'art international, contribuant ainsi au dynamisme et aux avancées de l'industrie électronique européenne.

L'institut SINANO sera dirigé par Francis Balestra du laboratoire IMEP-LAHC (Unité mixte de recherche du CNRS, du groupe Grenoble INP et des universités Joseph Fourier et de Savoie), dans les locaux de Grenoble INP à Minatec.

Contact :
Francis Balestra


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 29 janvier 2008

Univ. Grenoble Alpes