Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Matériaux nanostructurés : « les limites du rêve... » par Yves Bréchet, les vendredi 17 et 24 octobre 2008 au LMGP

Publié le 7 octobre 2008
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Colloque / Séminaire

Yves Bréchet, Professeur Grenoble INP et Physicien des matériaux au Laboratoire SIMaP/LTPCM présentera quelques spécificités des matériaux nanostructurés à partir de deux systèmes : les multicouches et les matériaux à très petite taille grain.

Lieu : salle M251 - Grenoble INP Phelma - 3 Parvis Néel
Tram B : arrêt cité internationale
Date : 14heures les vendredi 17 & 24 octobre 2008

1. Thermodynamique et stabilité de multicouches (17 octobre)
Les multicouches présentent des caractéristiques intéressantes du point de vue de leur stabilité : les phases en présences sont souvent contraintes, et les distances de diffusion sont très faibles. On se propose dans ce séminaire d'aborder deux aspects de ces situations très riches

  • d'une part d'exposer une vision élémentaire de la thermodynamique des systèmes contraints, suivant que le misfit est imposé ou non par un substrat
  • d'autre part d'envisager des modes d'homogénéisation chimiques des multicouches moins classiques que la diffusion volumique : celles susceptibles d'impliquer des migrations d'interfaces préexistantes

    2. Stabilité et comportement mécanique de matériaux à très petite taille de grain : les limites de la nanostructuration (24 octobre)
    Les matériaux polycristallins à petite taille de grain sont depuis longtemps perçus comme potentiellement intéressants du point de vue de leurs caractéristiques mécaniques. La littérature a considéré en grand détail l'augmentation de la limite d'élasticité et les déviations possibles à la loi de Hall Petch. Comparativement, les problèmes de l'écrouissage, de la sensibilité à la vitesse de déformation, et de la stabilité vis-à-vis des mécanismes de croissance de grains ont été relativement peu étudies. On se propose de montrer dans ce séminaire les spécificités introduites par les très petites tailles de grains, et les conséquences sur la ductilité et la formabilité de ces matériaux.

    Contact :
    Colette Lartigue


  • A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

    mise à jour le 7 octobre 2008

    Univ. Grenoble Alpes