Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Marie-Paule Cani reçoit la médaille d’argent du CNRS

Publié le 5 novembre 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Prix et distinctions

Marie-Paule Cani est professeur Grenoble INP au laboratoire Jean Kuntzmann. Elle a reçu, lundi 29 octobre, la Médaille d’argent du CNRS, qui distingue des chercheurs reconnus sur le plan national et international pour l’originalité, la qualité et l’importance de leurs travaux. Seule une quinzaine de Médailles d’argent sont attribuées chaque année en France. Marie-Paule Cani est récompensée pour ses recherches sur la synthèse de mondes virtuels animés.

Mettre la création graphique 3D animée à la portée de tous est depuis longtemps l'ambition de Marie-Paule Cani. En effet, après une agrégation de mathématiques, Marie-Paule Cani s'est tournée vers l'informatique graphique, une manière pour elle de concilier modélisation mathématique, raisonnement algorithmique et aspects créatifs. Depuis, elle explore les possibilités de l'outil numérique pour offrir une plus grande créativité.

Professeur à l'Institut national polytechnique de Grenoble depuis 1997, elle a fondé en 2003 l'équipe EVASION : environnements virtuels pour l'animation et la synthèse d'images d'objets naturels. Ce groupe de recherche qu'elle dirige jusqu'en 2010 est le premier en France à concevoir des modèles virtuels efficaces d'objets naturels du règne minéral, végétal, ou animal, de l'océan et des prairies aux chevelures ou aux organes du corps humain.
« Avec mon équipe, nous avons mis au point un outil qui permet de générer des arbres virtuels 3D à partir des croquis de leurs silhouettes en 2D, donnés à différentes résolutions. Le modèle, enrichi de connaissances en botanique, calcule l'implantation des branches sur le tronc, puis des ramifications jusqu'à la feuille, et les engendre en 3D autant de fois que nécessaire. Déchargé de ce fastidieux travail de duplication, l'utilisateur peut se concentrer sur son travail de création et faire évoluer son oeuvre au fur et à mesure. »

Aujourd'hui récipiendaire de la Médaille d'argent du CNRS, Marie-Paule Cani a obtenu en 2011 un financement européen sur 5 ans (ERC Advanced Grant) pour son projet EXPRESSIVE. Cette bourse du conseil européen de la recherche destinée aux chercheurs confirmés permettra à Marie-Paule Cani de financer des recherches sur le design de formes virtuelles animées dans le cadre de sa nouvelle équipe IMAGINE, commune à Inria Grenoble et au laboratoire Jean Kuntzmann (CNRS et Universités de Grenoble).

Marie-Paule Cani espère rendre l'outil numérique aussi intuitif à utiliser que le papier et le crayon, et bien plus performant. « Outre les loisirs comme les jeux, les films d'animation et les outils de création pour le grand public, les applications couvrent tous les domaines où un professionnel souhaite interagir avec une maquette numérique de son objet d'étude. Par exemple, à l'avenir, un couturier pourra vêtir directement son personnage au crayon, et l'ordinateur calculera automatiquement les patrons correspondants ! »


De gauche à droite : François Sillion, Directeur d'Inria Grenoble - Rhône-Alpes ; Michel Bidoit, Directeur adjoint scientifique de l'INS2I ; Brigitte Plateau, Administrateur général de Grenoble INP ; Guy Métivier, Directeur de l'INSMI ; Marie-Paule Cani ; Jérôme Vitre, délégué régionale CNRS Alpes ; Eric Bonnetier, Directeur du LJK
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 6 novembre 2012

Univ. Grenoble Alpes