Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Marie-Paule Cani élue "Director at Large" de l'ACM SIGGRAPH

Publié le 26 mai 2008
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Élections - nominations

1ère chercheur non américaine élue au comité exécutif, Marie-Paule CANI souhaite œuvrer pour une meilleure représentation de la communauté internationale au sein de cette association qui regroupe dans le monde 8000 professionnels de l'informatique graphique et des techniques interactives.

Elue cette semaine avec près de 64% des voix, au poste de "Director at large", Marie-Paule CANI rejoint le comité exécutif de l'association internationale ACM SIGGRAPH, où elle sera la seule représentante des chercheurs à ne pas être américaine. SIGGRAPH est le "Special Interest Group" en informatique graphique de l'ACM, l'association scientifique qui gère la recherche en informatique au niveau mondial.

Marie-Paule Cani élue "Director at Large" de l'ACM SIGGRAPHMarie-Paule CANI, professeure à Grenoble INP et responsable pédagogique des élèves-ingénieurs Ensimag 1ère année, dirige également l'équipe de recherche EVASION, commune au Laboratoire Jean-Kuntzmann (LJK) et à l'INRIA Rhône-Alpes. Cette élection est une suite logique dans son parcours : d'abord membre du CA de l'Association française d'informatique graphique (AFIG), elle a créé le chapitre français d'Eurographics en 2003, puis a été élue en 2004 au CA de cette association européenne, qu'elle vient de quitter pour l'ACM SIGGRAPH.
"Les "Director at Large" sont des élus polyvalents - explique Marie-Paule CANI - , ils peuvent intervenir dans tous les domaines qui les intéressent parmi ceux que gère l'association. Ils travaillent sur les aspects stratégiques alors que d'autres prennent plutôt en charge les aspects applicatifs. Jusqu'à présent, l'ACM SIGGRAPH était très peu représentative de la communauté de recherche internationale : quasiment tous les membres du comité exécutif et en tout cas tous les chercheurs étaient américains. Les conséquences sont non négligeables : la pression pour que les principales conférences internationales aient toujours lieu aux Etats-Unis est forte, et puis il y a l'enjeu commercial et financier qui est énorme dans notre domaine... "

C'est la volonté d'agir pour une meilleure représentation de la communauté de recherche internationale qui a guidé la candidature de Marie-Paule CANI, qui avait comme adversaire un collègue professeur de l'Université de Berkeley, James O'Brien. "Le fait d'avoir été élue avec un fort pourcentage de voix est satisfaisant mais surtout me donne assez de légitimité pour que mon avis soit vraiment pris en compte. Je voudrais essayer de jouer un rôle pour que l'ACM SIGGRAPH devienne une association qui défende les intérêts des chercheurs et des professionnels de l'informatique graphique partout dans le monde et pas seulement aux Etats-Unis."
L'ACM SIGGRAPH, regroupe 8 000 membres dans le monde : chercheurs, artistes et créateurs, professionnels et industriels des jeux vidéo, des effets spéciaux, ou de l'animation 3D, institutions et médias mais aussi formateurs des écoles d'art et d'infographie. Selon Marie-Paule CANI : "SIGGRAPH c'est vraiment le cadre dans lequel on peut unifier tous ces acteurs et faire que les gens qui utilisent les techniques parlent aux chercheurs qui les créent, et leur permette ainsi de prendre conscience des problèmes majeurs à résoudre."
L'ACM SIGGRAPH organise ou accorde son "sponsorship" à des conférences scientifiques, des salons professionnels et des festivals où sont présentées les articles scientifiques, les avancées technologiques et les productions internationales (effets spéciaux, court-métrages, vidéoclips, publicité, films d'auteurs, films scientifiques...). Le prochain grand évènement se déroulera du 11 au 15 août 2008 à ... Los Angeles. Gageons que Marie-Paule CANI fera bientôt bouger les choses !

"Toutes nos félicitations à Marie-Paule ! Cette reconnaissance internationale est méritée compte tenu de ses compétences et de son parcours professionnel. On compte bien sûr sur elle pour promouvoir la recherche européenne dans ce domaine" souligne Paul Jacquet.

Pour en savoir plus :


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 26 mai 2008

Univ. Grenoble Alpes